Dans la tête des autres, Mano Gentil

9782702141205

Dans la tête des autres, Mano Gentil

Editions calmann-Lévy 2010

  Un très bon tirage de la rentrée littéraire

Une semaine, un soir comme les autres. Serge, quarantenaire célibataire, a joué au Loto. La jeune femme qui présente l’émission annonce une cagnote aussi généreuse que sa poitrine : six millions d’euros! Qui n’en a pas rêvé ? 5, 12, 43… les boules qui descendent dans le cylindre de plexiglas laissent Serge incrédule. 27, 7, 18, numéro complémentaire le 6. En l’espace de quelques petites minutes, sa vie vient de basculer. Le gagnant… c’est lui !!! Mais voilà qui est trop brusque. Trop inattendu. Hébété, il éteint le téléviseur et tait cette nouvelle. Car cette somme colossale, loin de le transporter, devient une source de soucis permanents, vampirise ses pensées. Lui qui depuis toujours aime les valeurs simples, l’authenticité, craint que l’argent ne chamboule tout dans sa vie, ne pervertisse ses relations aux autres. Il en a rêvé pourtant, vivant de son maigre salaire d’usine avec sa mère aveugle dans une petite loge de concierge. Mais quand le fantasme devient réalité, quand cet argent convoité devient sien, ce qui se passe dans sa tête est inattendu. Nulle euphorie mais la peur. La panique même. Impossible de penser à l’instant présent. «  Tout n’est que passé et futur. On regarde derrière soi et on se souvient. On pense aussitôt au lendemain, à cet argent qui va bousculer notre quotidien. (…) On n’est plus le même sans vraiment déjà être quelqu’un d’autre. (…) On est transformé à jamais. Peut-être abîmé. » 

La grille de Loto toujours pliée dans sa poche, tandis qu’autour de lui c’est l’ébullition pour découvrir le mystérieux gagnant des 6 millions orphelins, il extrapole. Que sera, qu’aurait pu être son existence cette somme incommensurable, presque irréelle ? Il songe à sa relation avortée avec Séverine, l’amour de sa vie, que sa mère hyperjalouse et exclusive est parvenue à écarter. Mais aussi à sa liaison actuelle avec Laeticia. Ou encore à ses collègues de travail. Et alors qu’il va à leur rencontre, frappe à leur porte le billet gagnant froissé dans son pantalon, l’auteur nous fait entendre leurs pensées.

 Avec des mots simples, qui apportent à ses personnages une réelle authenticité, Mano Gentil dessine brillamment le portrait de chacun. Un portrait qui révèle nous dit-elle que « l’on croit toujours que ça va bien dans la tête des autres. (…)J’ai compris qu’il n’y a rien de plus personnel que ce qu’il y a dans la tête. Ca ne peut pas appartenir à quelqu’un d’autre. Quelqu’un peut toujours essayer d’imaginer, ça ne sera jamais la vérité de celui à qui elle appartient. »

Un roman tendre, lucide, jubilatoire où le lecteur attend la dernière page avec autant d’impatience que le numéro complémentaire du loto. Pas de doute, il s’agit d’un très bon tirage de cette rentrée littéraire !

Mano Gentil : Dans la tête des autres par Koryfee

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s