Le Karinotron avec… Marine Bramly !

bramly

Marine Bramly est née en 1969 à Dakar. Fille d’ethnologue, elle a beaucoup voyagé, du Sénégal au pays de Galles, confrontée très jeune à la diversité des milieux, des niveaux sociaux, des coutumes. Elle a été journaliste, notamment au magazine Elleet se consacre aujourd’hui à l’écriture.Son premier roman, Festin de Miettes,paru aux éditions JC Lattès en 2008, a reçu le Prix de l’Héroïne Madame Figaro et le Prix René Fallet.Quant àMon Petit Bunker,son deuxième roman paru en 2011 chez JC Lattès, il évoque un double voyage, destination l’Afrique et le Pays de l’Enfance. Ou comment ce qui peut apparaître comme une enfance merveilleuse peut s’avérer être un handicap à l’âge adulte.

       Merci à Marine Bramly de s’être prêtée avec tant de gentillesse au Karinotron, l’interview en cinq questions :

 

1- Votre livre de chevet : 

Pas vraiment de livre de chevet, juste des lectures qui m’ont marquées. Par exemple : Les Enfants de Sanchez.

 

2- Vos lectures: 

Electrico W, d’Hervé Le Tellier, chez Lattès. Très différent de son épatant Assez Parlé d’amour mais formidable aussi.

3- Votre façon d’écrire : 

J’écris comme on fait une « Barbapapa » : en y revenant sans cesse jusqu’à bien étoffer le bâton.

 

4. Votre rapport aux lecteurs

Autant de lectures différentes d’un même roman que de lecteurs, alors c’est un peu eux aussi qui écrivent les livres. Donc double respect.


5. Votre prochain livre : 

Mon prochain livre ? Pas encore de sujet arrêté.

Publicités