Le Karinotron avec… Delphine Bertholon!

Delphine-Bertholon-Grace    

Scénariste et écrivain, la lyonnaise Delphine Bertholon est l’auteur des romans Cabine commune (2007), Twist (2008), L’effet Larsen (2010) et Grâce (2012), tous les quatre parus aux éditions Jean-Claude Lattès. Ou encore Ma vie en noir et blanc (2011), roman pour adolescents paru dans la revue « Je bouquine ». Une plume vive, un style admirablement maitrisé, une construction parfaite, des thèmes souvent difficiles (la dépression, le deuil, le manque, l’enlèvement, la blessure amoureuse) mais toujours traités sous l’angle de l’espoir, les romans de Delphine Bertholon se vivent plus qu’ils ne se lisent. Vous êtes capturés dans le lasso de ses récits et ne desserrez plus l’étreinte avant la dernière page, happés par l’intrigue, envoûtés par ses personnages.

          Avec  beaucoup de gentillesse et de spontanéité, Delphine Bertholon a accepté de participer au Karinotron. Un GRAND merci à elle!

 

Le Karinotron de Delphine Bertholon :

1-Votre livre de chevet

Fragments d’un discours amoureux (Barthes), Amérique (Baudrillard) et La nuit remue (Michaux). Je les feuillette régulièrement, ils me touchent et sont sources d’inspiration. Mais en fait, je lis essentiellement aux terrasses des cafés ; mon lit est plutôt réservé aux films…

 

2- Vos lectures

Surtout de la littérature contemporaine, après avoir lu pendant mes études beaucoup de classiques (formateurs – Hugo et Dostoïevski en tête !) J’ai un faible pour le roman américain (Roth, Oates, Salinger, Brautigan, Easton Ellis, Fante, Safran Foer…), dont j’admire l’ambition romanesque et, souvent, la drôlerie. Je suis également une inconditionnelle d’Haruki Murakami ; si je lis moins les Français (mais je me soigne !), j’aime beaucoup le travail de Régis Jauffret. Murakami et lui ont en commun un sens de l’image singulière, une vision noire et sensuelle de la féminité, un goût des univers mouvants dont je me sens proche.

Terrible, tous ces livres à lire – et tous ceux que je voudrais relire, vu que j’ai une mémoire de poisson rouge. J’aimerais plusieurs vies rien que pour ça !

 

3-Votre façon d’écrire

Je n’écris pas tous les jours, loin de là ; mais quand je travaille sur un roman, lorsque que je suis dans une histoire, je deviens obsédée : j’oublie de déjeuner, je dors avec un carnet, je ne lis plus du tout (mais je vais au cinéma !) Tout ce que je vois, fais ou entends passe dans « l’entonnoir » de la fiction. Concrètement, je « vais et viens » entre mon ordinateur et le café d’en bas ; je rédige un premier jet, puis je l’imprime et re-travaille sur papier. Cette distance entre soi et le texte, au sens physique, m’est nécessaire. Et puis comme ça, je sors de chez moi – d’autant qu’au bistrot, on n’est jamais à l’abri d’attraper un détail (conversation, look ou mésaventure) qui passera dans le fameux entonnoir ! Les écrivains sont aussi des voleurs de vie…

 

4-Votre rapport aux lecteurs

Proche, autant que possible. Si je ne suis pas une grande fan des salons du livre, avec leur côté « foire aux bestiaux », j’aime beaucoup les rencontres en petits comités – librairies, bibliothèques – grâce auxquelles on peut vraiment rencontrer les gens, échanger… Je me suis rendue compte que je comprenais beaucoup mieux mes livres grâce aux lecteurs, à leurs remarques, leurs questions… On écrit, en partie, pour soi ; mais pas que, sinon on se contenterait de tenir un journal. Etre compris par l’autre, l’avoir touché, amusé, intéressé, ou même énervé – en cela réside aussi (surtout ?) le bonheur d’écrire.

 

5- votre prochain livre

Les deux prochains livres que je lirai seront à coup sûr 1Q84, tome 3, et Claustria de Régis Jauffret. Le prochain que j’écrirai…n’existe pas encore. Grâce est sorti il y a peu et j’ai toujours besoin, entre deux textes, d’un sas de décompression. Je m’investis si profondément dans mes personnages qu’il me faut, chaque fois, un peu de temps pour m’incarner dans d’autres…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s