Le Karinotron avec…René Manzor!

534222_199194003536203_2027812496_n

René Manzor (photo de Pascale Lourmande)

 

     René Manzor était jusqu’alors connu des seuls cinéphiles. Il faudra désormais compter avec lui aussi dans la cour des romanciers.

     Réalisateur et scénariste, on lui doit tout d’abord Le Passage et 3615 Code Père Noël, lesquels retiennent l’attention de Kathleen Kennedy, la productrice de Steven Spielberg. Et Hollywood de lui tendre les bras. A la télévision américaine, il signe la réalisation de plusieurs épisodes de série tels Le voyageur, Highlander, Band of brothers, Les aventures du jeune Indiana Jones. Dix ans plus tard, il renouera avec le cinéma français (Dédales, Un amour de sorcière, Blackout, Monsieur N, …). Et c’est en cette année 2012 qu’il nous offre son premier roman : Les âmes rivales, aux éditions Kéro. Un thriller fantastique époustouflant, qui d’emblée caracole en tête des ventes. Vous pouvez à ce titre retrouver la chronique consacrée à ce coup de coeur en suivant ce lien : Les âmes rivales, de René Manzor : Un règne sans état d’âme.


Avec une extrême gentillesse, René Manzor a accepté de répondre au Karinotron.

Le Karinotron de René Manzor : 

 

1. Votre livre de chevet

Prince of Tides” de Pat Conroy. J’aime la profonde humanité qui transpire de chaque page de Conroy. Les contradictions de ses personnages. La musique de ses phrases, l’odeur de ses mots. Sa façon unique de manier l’humour dans un drame humain. J’aime l’arrière-goût d’enfance sacrifiée mais victorieuse que la lecture de ses ouvrages procure.

 

2- Vos lectures ( en général)

J’aime la littérature populaire, celle d’hier et celle d’aujourd’hui. J’ai toujours préféré Hugo à Balzac. Mais je ne m’interdis rien : chronique, biographie, document, poésie, essai, recueil de nouvelles. Le pouvoir des mots me fascine.

 

3- Votre façon d’écrire

Je ne crois pas à l’idée qui voudrait que l’inspiration soit une sorte de manne créative qui tomberait sur un auteur qui en serait le scribe. Il faut aller chercher l’inspiration au plus profond de soi, comme un mineur qui extrait un minerai précieux. Et dans cet exercice, il y a souvent plus de transpiration que d’inspiration. Il y a aussi des coups de grisou. On n’en sort pas indemne. On en sort le plus souvent bredouille. Il y a tous ces kilomètres que l’on fait en tournant autour de sa table de travail sans rien pouvoir écrire. Dehors, il fait beau. On est tenté de rompre son isolement stérile pour rejoindre les siens. C’est à ce moment-là qu’il faut replonger plus profond et sans bouteille. Comme un derviche tourneur qui cherche le vertige pour que la raison lâche et qu’il puisse enfin accéder à ses visions, j’essaie de me transporter au cœur de l’action que j’imagine et de me servir de mes cinq sens pour en rapporter le témoignage émotionnel le plus exact au lecteur. Le reste n’est qu’une technique d’écriture qui varie selon les auteurs. Je demande à la mienne de structurer mes idées car, chez moi, le plan précède toujours la rédaction proprement dite.

 

4- Votre rapport aux lecteurs

Je le découvre. Et je le trouve singulier. Au sens propre du terme. Je ne m’imagine pas “des” lecteurs mais “un” lecteur. Je raconte mon histoire à une personne. Je lui chuchote à l’oreille. Le rapport entre romancier et lecteur est, à mes yeux, beaucoup plus intime que celui qu’un cinéaste entretient avec son public. Un film, c’est une histoire que l’on raconte à un groupe de personnes. Et, même s’il nous est donné de les rencontrer lors de tournées ou dans les festivals, le rapport reste pluriel. À la sortie d’un roman, les témoignages que l’on reçoit lors des “signatures” chez les libraires, sur les sites de vente en ligne, sur les blogs littéraires, ou sur Facebook, vous apportent enfin la preuve que cette communion singulière par les mots est à double sens.

 

5- Votre prochain livre

Mystère…  

                                                      Site de l’auteur :www.renemanzor.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s