Un père en colère, de Sébastien Hongre, aux éditions Max Milo : la tyrannie des adolescents

un-pere-en-colere-roman-couverture-jean-sebastien-hongre

Un père en colère, de Jean-Sébastien Hongre

 

Éditions Max Milo, mars 2013

 

     Stéphane est appelé au secours par la mère de ses enfants, Nathalie. Cette dernière vit prostrée dans leur logement devenu le territoire de leurs deux ados, Fred et Léa. Cloitrée dans la chambre, elle subit leur dictature, l’estime de soi mitée par leur insolence, le lien filial rongé par leur extrême violence. Trafic de drogue, règlements de compte, rapports de force, Léa et Fred évoluent en effet dans un univers aux antipodes de celui dont rêvaient pour eux leurs parents, parmi les caïds de la bande des Gremlins. Mais les ados avaient-ils vraiment le choix? Dans cette cité de banlieue frappée par la crise, pour ne plus subir, il n’y a parfois pas d’autre issue de passer du côté des bourreaux… Soir de crise. Un de plus.

 

     Et un de trop. Nouvel appel. Cette fois, c’est l’hôpital. Nathalie est dans le coma. Sa voiture s’est encastrée dans un mur, lancée à 120 km à l’heure. Tentative de suicide? Désir d’en finir face au calvaire que lui font subir ses enfants? Stéphane en est intimement convaincu.

 

     Et de se sentir coupable. Et de se fustiger de n’avoir pas su la protéger de la tyrannie de leurs enfants. Comment en sont-ils arrivés là? Comment leur autorité a t-elle pu être à ce point bafouée? Démission parentale? Faute du système? Maladie de la société? Stéphane veut comprendre. Et protéger Nathalie. Si elle s’en sort…

 

     Il crée alors un blog, unpereencolere.fr, désireux de partager son expérience avec d’autres parents en souffrance, de chercher une solution pour réconcilier les générations. La trouvera t-il et où, auprès de qui?

 

 

 

     Dans ce roman rédigé d’une plume énergique, humaine, sensible, Jean-Sébastien Hongre nous entraine dans le sillage de ses personnages – une tendresse toute particulière pour Kamel- et ne nous lâche plus. Les codes de la cité, la démission parentale, la surenchère des medias, l’auteur nous interroge, nous interpelle avec brio. 

 

     Un père en colère est un roman nerveux, bouleversant, pertinent, qui se lit en apnée!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s