Quand nous serons frère et soeur, de Sophie Adriansen, aux Éditions Myriapode : et si la vie commençait…maintenant?

ob_8a843ae2007584e4405aa4db52388e7e_14414-aj-m-7687

Quand nous serons frère et soeur, de Sophie Adriansen

Éditions Myriapode, février 2013

 

Et si la vie commençait…maintenant?

 

Louisa, la trentaine, ne sait rien de son père ou si peu. Un baroudeur passionné d’anthropologie et d’Afrique qui a rencontré sa mère au fin fond du continent noir et l’a abandonnée à peine l’enfant né. Un absent si présent dans ses pensées. Et un jour d’avril, une lettre. Son géniteur est décédé. Deux ans après sa mère.

Il lui laisse un héritage conséquent mais à une condition, étrange : qu’elle cohabite un mois avec ce frère qu’elle ne connait pas, né d’une autre union. Et Louisa de s’embarquer pour Lougeac où vit son frère Matthias. Un inconnu.

Choc des cultures. La parisienne, jeune cadre dynamique à la vie rythmée par le triptyque « métro-boulot-dodo » débarque en pleine campagne, dans un village du centre de la France. Que peut-elle avoir en commun avec ce grand bougre aux cheveux en brousaille, blanc de peau, au caractère rustre de surcroît? Certes, ils ont le même père, mais. La fraternité est-elle innée ou acquise? Des liens peuvent-ils se tisser sur la trame d’un passé commun inexistant? Peut-on bâtir sur du vide? Nait-on frère et soeur ou le devient-on?

Des questions térébrantes.

Au fil des jours pourtant, les évidences ne le sont plus. Celui qui semblait si éloigné de son univers se révèle indiciblement attachant, authentique.

Et si Louisa s’était trompée de route? Réussite sociale pour se prouver qu’elle pouvait être « blanche de l’intérieur », vie cadencée qui ne laisse pas le temps de réfléchir sur le sens à lui donner, journées qui s’enchainent dans une solitude affective immense. Est-ce vraiment ce à quoi elle aspire au plus profond d’elle-même? Matthias appartient-il à un monde si différent du sien ou au contraire, évolue t-il dans un univers plus conforme à ses valeurs que le sien? N’est-ce pas elle qui est à côté de sa vie?

Ce mois passé à côté de Matthias va être un révélateur. Et si la vie commençait…maintenant?

 

Ce premier roman de Sophie Adriansen est un ENORME coup de coeur. Avec beaucoup de sensibilité, de finesse, l’auteur pose les vraies questions sur le sens de la vie, sur les choix à faire. Et la possibilité pour chacun de reprendre les rênes de son destin. Une écriture fluide, imagée, des personnages indiciblement attachants portés par une douce brise d’optimisme, cette lecture est un pur bonheur. Et un concentré d’émotions.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s