Billie, de Anna Gavalda : une fable au coeur de l’humain

9782842637903FS

Billie, de Anna Gavalda

Editions Le Dilettante, octobre 2013

 

Lors d’une randonnée cevenole, les deux protagonistes, Franck et Billie, font une mauvaise chute dans une crevasse. Sonné, inconscient, Franck git près de Billie. Et la nuit de tomber. Et Billie de trembler. Dans l’attente d’éventuels secours, la jeune femme s’adresse à une étoile au dessus d’elle. Une étoile-ange gardien à laquelle elle va se confier…

Issus de milieux sociaux diamétralement opposés, Franck et Billie n’avaient à priori aucune raison de cheminer ensemble. Elevée dans une caravane, maltraitée par son père, abandonnée par sa mère, Billie semblait condamnée à une vie de pauvreté tant physique que morale et intellectuelle. Quant à Franck, son inclination pour les hommes lui vaut d’être rejeté, solitaire, malheureux. C’est une pièce de théâtre interprétée à l’école qui va les mettre en présence l’un de l’autre. Dans On ne badine pas avec l’amour de Musset, Billie est en effet amenée à incarner Camille, tandis que Franck joue Perdican. Et c’est l’évidence : les deux éclopés de la vie se reconnaissent, s’apprivoisent, se soutiennent. Une indéfectible amitié se tisse.

Si le lecteur peut être irrité dans un premier temps par la gouaille de Billie, son vocabulaire extrêmement trash, très vite il comprend que ces mots qui heurtent, frappent, dérangent, sont ceux d’un être blessé, quelqu’un qui n’a pas d’autre façon de s’exprimer, pas d’autre choix que d’être direct. Des mots entiers toujours, vrais tout le temps, sensibles indiciblement. On ne badine pas avec l’amour pas plus qu’on ne triche avec la vie et ses faux semblants quand on s’appelle Billie.

Des personnages attachants. Une sensibilité à fleur de plume. Billie est une bouleversante fable au coeur de l’humain.

 

P50 : On le savait, que c’était notre dernière chance et qu’on tenait là notre revanche sur toutes ces années de solitude passées au milieu des nazes et des morues du monde entier. Oui. On n’a rien dit et on a regardé par la fenêtre pour redescendre en pression, mais on le savait. Qu’en vrai, nous aussi, on était beaux.

Informations pratiques :

Prix éditeur : 15€

Nombre de pages : 224

ISBN : 978-2842637903

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s