Retour à Salem, de Hélène Grimaud, aux éditions Albin Michel

Retour à Salem, Hélène Grimaud

Editions Albin Michel, Octobre 2013

 

Tandis qu’elle s’est aventurée à pied au hasard des rues de Hambourg, pour décompresser entre deux répétitions du deuxième concerto de Brahms, l’attention d’Hélène Grimaud est attirée par la vitrine éclairée d’une étrange boutique. Et de pousser la porte, la curiosité attisée. Un véritable bric-à-brac l’accueille alors, amas d’objets chinés et amassés dans un capharnaüm sans nom.

Une atmosphère étrange, presque irréelle y règne. Mal à l’aise, la jeune femme trébuche sur ce qui se révèle être un vieux manuscrit avec des partitions de musique. Désireuse de fuir ce lieu oppressant, elle l’achète et rentre précipitamment à l’hôtel. Mais le sentiment d’étrangeté ne la quitte pas. Et pour cause : le manuscrit se révèle être une véritable énigme…Coïncidence plus que troublante, il évoque les partitions de Brahms sur lesquelles elle travaille justement…
Et le mystère de s’épaissir.

Mélange de partitions, d’extraits de journal intime de Brahms sous le pseudonyme de Karl Würth, mais aussi d’eaux fortes de Max Klinger et de dialogues, ce véritable trésor, Hélène Grimaud en est convaincue, a un message à délivrer. Mais lequel?  » Qu´une fois le monde détruit, déserté par toute vie, ne resterait qu’un animal sauvage, le plus sauvage de tous mais aussi le pire – l’homme, qui a asservi, ruiné ou exterminé toutes les autres espèces » ? ( P. 80) Quel est le rapport entre ces différents feuillets? La forêt maléfique décrite par Karl Würth doit-elle être interprétée comme une vision prophétique des mauvais traitements infligés par l’homme à la nature de nos jours?

Avec Retour à Salem, l’auteur alterne entre le récit de Karl Würth- vécu ou fantastique, et l’écho très fort que trouve ce dernier dans sa propre vie de pianiste, dans sa façon d’appréhender la musique, dans son rapport à la nature. Et d’y voir une exhortation à agir, à réagir. Hélène Grimaud, dont l’engagement pour la préservation de la nature et la défense animale est total et ô combien sincère, sent qu’elle n’a plus d’autre choix que de  » retrousser les babines, montrer les crocs et se battre. »

Un roman très fortement imprégné par le romantisme allemand, sa nostalgie de la guérison du monde, son aspiration à l’union des contraires en un tout harmonieux. Une histoire à la frontière du fantastique et de l’autobiographique, admirablement rédigée. Une invitation à tendre l’oreille, à ouvrir les yeux et le coeur…

P. 87 : la vraie question n’était pas pourquoi la musique existe mais comment elle peut exister. En vérité, en consacrant la vie à la musique, je me suis porté secours à moi-même, je me suis rendue à mon propre coeur. Sans cette incarnation, la musique n’a aucun sens : ce n’est pas le musicien qui compte, ni d’ailleurs le compositeur. C’est cette disposition à l’entendre avec tous ses sens, et à la faire entendre avec sa chair. C’est dans cet échange, et dans cet échange seulement, que la musique existe.

P. 130 : Vivre l’instant et dans l’instant, ce n’est pas se laisser aller au flot du temps, ni s’abandonner tel un petit bouchon au cours de la journée, sans permettre aux regrets- la
concrétion des instants passés-, ou à l’inquiétude- la perspective des difficultés à venir-, de polluer ce moment précis. Vivre l’instant c’est apprendre à rester conscient de tout ce qui nous entoure et d’en nourrir notre âme. Les loups m’ont appris cette vigilance de l’esprit et que le temps peut être un territoire qu’on se doit d’occuper avec plénitude.

 

Informations pratiques :

Prix éditeur : 19€

Nombre de pages : 256

ISBN : 9782226252081

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s