Maladie d’amour, de Nathalie Rheims (Éditions Léo Scheer) : de l’amour fou à la folie amoureuse…

 

maladie-d-amour300x190

Maladie d’amour, de Nathalie Rheims

Éditions Léo Scheer, janvier 2014

Quand l’amour fou devient folie amoureuse…

Camille et Alice sont inséparables. Elles se sont connues à 13 ans au collège et jamais rien ni personne n’a pu interférer dans leur relation privilégiée, dans la confiance indéfectible qu’elles placent l’une en l’autre. Pas même les années. Une amitié rare, précieuse. Et pourtant, elles ne se ressemblent pas. Justement. La vie trépidante d’Alice, ses amours sans cesse contrariés, ses chagrins, ses enflammements mettent du piment dans la vie (trop) rangée de Camille, confidente privilégiée et attentive. Pour Alice, tout se passe comme si « les multiples situations douloureuses dans lesquelles elle l’avait vue se fourvoyer avaient été la seule façon, pour elle, d’exister. L’adrénaline que le désir, le manque de l’autre et la frustration secrétaient dans le cerveau d’Alice étaient devenue sa drogue.  Ce n’était pas un homme qui la faisait vibrer, mais la dose de sensations que celui-ci lui procurait. »

Aussi, quand cette dernière, à peine sortie d’une rupture douloureuse avec un homme marié, annonce euphorique à Camille qu’elle est déjà retombé amoureuse, d’un chirurgien esthétique cette fois, le Docteur Costes, Camille s’inquiète pour elle. Son amie ne fonce t-elle pas tête baissée dans une nouvelle impasse? Plus Alice lui parle de ce chirurgien renommé, plus certains détails, certaines dissonances apparaissent. Des doutes aussi. Et de décider d’investiguer, d’approcher ce « mystérieux magicien des corps, l’inatteignable maître des âmes, le mythe du docteur dans toute sa splendeur », préoccupée par le sort d’Alice.

Mais si la rencontre avec le Docteur Costes a bouleversé son amie, force est de constater que Camille n’en sortira pas non plus indemne…

En véritable chirurgienne des âmes, Nathalie Rheims réalise au sclapel de sa plume une mise à nu aussi juste que pertinente des sentiments amoureux, de ce moment, terriblement vertigineux, où l’amour fou verse dans la folie amoureuse, où la raison s’efface face au délire érotomane… Pris à la gorge, on sent peu à peu la romance verser dans le drame, la haine se substituer à l’amour, la vengeance menacer. Jusqu’à la chute, magistrale, qui nous cueille.

Un roman absolument captivant!

Publicités