Journée mondiale du livre et du droit d’auteur en ce 23 avril, sous l’égide de l’UNESCO

image

En cette Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, l’UNESCO invite toutes les femmes et tous les hommes à se rallier à la cause du livre et de tous ceux qui en écrivent et en produisent. Cette journée est l’occasion de célébrer ces livres dans lesquels s’expriment la créativité humaine et le désir d’échanger idées et connaissances, mais aussi celui de promouvoir la compréhension et la tolérance.

Le monde est en pleine évolution et les livres n’y font pas exception
– développement des supports numériques, transition vers le partage de connaissance en libre accès… C’est une source d’incertitude supplémentaire, mais aussi une nouvelle chance à saisir : l’heure est venue d’adopter des pratiques commerciales novatrices dans le monde de l’édition. Cette mutation remet profondément en cause la définition même du livre et pose la question du statut de l’auteur à l’ère du numérique. L’UNESCO est à la pointe des nouveaux débats sur la dématérialisation des livres et les droits des auteurs.

En défendant le droit d’auteur et le libre accès, l’UNESCO prend position pour la créativité, la diversité et l’égalité d’accès au savoir. Nous œuvrons à tous les niveaux – qu’il s’agisse du Réseau de villes créatives dans la catégorie Littérature, ou de la promotion de l’alphabétisation, de l’apprentissage nomade ou encore du libre accès aux connaissances scientifiques et aux ressources éducatives. À titre d’exemple, en partenariat avec Nokia et Worldreader, l’UNESCO s’emploie à mettre les technologies mobiles au service de l’alphabétisation. À cette fin, le 23 avril, nous publierons un ouvrage : Reading in the Mobile Era (La lecture à l’ère de la mobilité).

Dans le même esprit, Port Harcourt, au Nigéria, a été nommé Capitale mondiale du livre 2014, en raison de la qualité de son programme d’activités en la matière – en particulier l’accent qui y est mis sur la jeunesse – qui aura pour conséquence le développement de la culture du livre au Nigéria, et ce sous tous ses aspects (lecture, écriture et publications), avec pour objectif ultime l’accroissement du taux d’alphabétisation. Prenant effet en cette Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, l’initiative en question est appuyée par l’UNESCO, ainsi que par l’Union internationale des éditeurs, la Fédération internationale des libraires et la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques.

À tous ces égards, l’objectif qui nous anime est clair : il s’agit d’encourager les auteurs et les artistes, et de faire en sorte que davantage de femmes et d’hommes tirent avantage de l’alphabétisation et des supports de lecture accessibles, car les livres sont les outils les plus puissants qui soient à notre disposition pour éliminer la pauvreté et consolider la paix.

Message de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, à l’occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur

– See more at: http://www.unesco.org/new/fr/unesco/events/prizes-and-celebrations/celebrations/international-days/world-book-and-copyright-day-2014/#sthash.RngsIxsv.dpuf

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s