La Kar’Interview de Sophie Simon

AVT_Sophie-SIMON_682image

Sophie Simon est une femme délicieuse dont la talentueuse plume nous avait déjà enchantés avec son recueil de nouvelles, American clichés. Elle nous revient avec un roman tout aussi brillant, Gary tout seul, aux éditions Jean-Claude Lattès.

Rencontre non dénuée d’humour avec l’auteur :

Qui êtes-vous, Sophie Simon?

Quelqu’un d’emporté et de romantique, me glisse mon chéri à l’oreille en regardant par-dessus mon épaule.

Quel est le thème central de ce roman?

La condition de l’Homme qui s’extraie d’une situation de crise.

Un roman visuel à travers les Etats-Unis  aujourd’hui. Se construisant, mes personnages en dégagent trois idées : ne pas juger ; n’attendre des autres rien de plus que ce qu’ils veulent bien donner ; ne pas chercher à changer autrui : il va évoluer.

Si vous deviez choisir une phrase de ce roman, laquelle mettriez-vous en avant?

« Le sens de la vie n’est que celui qu’on lui donne. »

Si ce roman était une musique, laquelle serait-ce?

« God give me strength », Elvis Costello et Burt Bacharach. Live au Royal Festival Hall, 29 octobre 1998, il chante merveilleusement faux.

Si ce roman incarnait un film, quel serait-il?

« The place beyond the pines », « Une chatte sur un toit brûlant » et »Happiness therapy » un mix à faire… Y-a-t-il un producteur sur la toile ?

Avez-vous des rituels d’écrivain (lieu, horaires, musique d’ambiance, etc.) ?

Réveil à 7 heures, un litre de thé fumé, deux toasts au miel (pas trop de beurre chéri !), un petit footing d’une heure, 30 minutes de cardio, une heure et demi d’étirements, déjeuner léger, petite sieste, je lis la presse j’appelle mes copines et je prends des nouvelles de mon chéri, je discute avec mon fils, un thé avec du cake ou alors un cheesecake de chez Pitzman, j’ouvre mon courrier, je réponds aux mails, un petit tour sur facebook, un petit tennis (une heure pas plus),  un dîner léger, un bon film et là, seulement là et seulement si tout s’est bien passé, je m’y mets et rien ne m’arrête plus…

Comment vous vient l’inspiration?

Comme ça !

Qu’aimeriez-vous partager avec vos lecteurs?

Une grosse fiesta aux frais de ma maison d’édition chérie : Lattès !

Alors tous chez Jean-Claude Lattès pour une super fête!

 Propos recueillis le 9 mai 2014

Retrouvez la chronique que j’ai consacrée au roman de Sophie Simon, Gary tout seul en suivant ce lien : https://leschroniquesdekoryfee.wordpress.com/2014/04/26/gary-tout-seul-de-sophie-simon/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s