L’étonnant pouvoir des couleurs, de Jean-Gabriel Causse : fascinant!

image

L’étonnant pouvoir des couleurs, de Jean-Gabriel Causse

Éditions du Palio, mai 2014

Après avoir lu ce livre au style direct, léger et souvent drôle, vous ne choisirez plus vos couleurs par hasard.

Jean-Gabriel Causse est designer-coloriste, profession qui consiste à déterminer les couleurs qui seront la tendance de demain, à trouver les bonnes couleurs en cohérence avec le positionnement des marques et les attentes des consommateurs, et enfin, à travailler les couleurs en fonction de leur influence sur nos comportements. Et c’est ce dernier volet de son métier qu’il développe ici.

Le choix d’une couleur est tout sauf anodin. Dans cet ouvrage émaillé de nombreux exemples édifiants, l’auteur fait le point sur les études scientifiques et les expériences très sérieuses menées sur ce sujet. Et force est d’admettre que les influences psychiques ou physiologiques des couleurs, dans tous les domaines de notre vie, sont bien réelles. Et d’autant plus puissantes que nous n’en sommes pas toujours conscients, loin s’en faut.

Elles interfèrent partout. Dans notre perception du goût : on goûte un plat avec ses yeux bien avant de l’apprécier avec son palais! Prenons deux yaourts, l’un à la fraise, l’autre à l’ananas. Intervertissons les colorants alimentaires (rose fraise pour le yaourt à l’ananas et jaune ananas pour le yaourt à la fraise.) Les consommateurs ne se sont pas rendus compte du subterfuge lors du test, et furent convaincus avoir mangé pour le yaourt rose, un yaourt à la fraise et pour le jaune, un yaourt à l’ananas. Ils n’ont réalisé le subterfuge qu’après avoir été informés de la manipulation, preuve que « l’œil est sans conteste plus influent que le palais dans notre perception cognitive »! Et il en est de même pour l’odorat : plus un sirop à la fraise est rouge, plus il sent la fraise.

Le domaine des sens n’est pas le seul concerné. La créativité s’épanouira dans un environnement bleu, le vert conditionnera à aller de l’avant et mettra en confiance, un bureau avec une dominante chromatique incitera à une meilleure productivité qu’un bureau aux murs blancs. Ou encore : on a plus envie de sexe dans une chambre mauve! En effet, une étude portant sur 2000 personnes a cherché à déterminer s’il y avait un rapport entre la fréquence de leurs rapports sexuels et la couleur dominante de leur chambre. Le rouge arrive bien évidemment en tête (3.18 rapports par semaine), mais dépassé sur la ligne d’arrivée par le mauve (3,49 rapports). Largement distancés sont le blanc (2,02 rapports), le beige (1,97 rapports) et le gris (1,80). Alors, de quelle couleur sont vos rideaux?

Que ce soit dans le domaine de la décoration d’intérieur, la productivité, le marketing, la mode, la psychologie, l’apprentissage scolaire et professionnel, le désir sexuel, la créativité, les couleurs parlent. Et Jean-Gabriel Causse se propose de nous faire entendre ce qu’elles ont à nous dire. Afin de les choisir désormais en toute connaissance de cause et non plus par hasard. Afin d’éviter les choix et associations malheureux. Afin de tirer le meilleur parti, dans votre vie personnelle et professionnelle, de ces fascinantes informations. Un ouvrage passionnant!

Publicités