Joseph, de Marie-Hélène Lafon (Buchet Chastel)

Lafon_Joseph

Joseph, de Marie-Hélène Lafon : le roman d’une vie immobile…

Éditions Buchet-Chastel, aout 2014

Un coeur simple au masculin, aujourd’hui dans le Cantal.

Joseph est ouvrier agricole dans le Cantal. Un homme authentique, courageux, calme, enraciné dans le terroir, qui travaille et vit chez ses patrons. Un homme qui parle peu, s’épanche encore moins, mais qui observe ce et ceux qui l’entourent. Il porte en lui un monde en fin de vie et le sait. Un monde dont il nous propose d’être les témoins.

On se laisse alors porter par la vie, qui telle une rivière s’écoule paisiblement en lui. Il en observe les méandres, les courants, les chants. Il en connaît les travers, les risques. N’a t-il pas été lui-même profondément blessé par l’amour de sa vie, Sylvie? Une année moins trois mois et quatorze jours ensemble a eu raison de leur couple. Sylvie le trompait éhontément. Perclus de douleur, Joseph a alors sombré dans l’alcool, multipliant les cures pour en sortir. A l’approche de la soixantaine, il ne touche plus à une seule goutte de ce poison, mais n’a rien oublié de ce qui l’a conduit vers lui, ni de la solitude qui est sienne depuis. Cependant il résiste. Une force de la nature.

Avec Joseph, Marie-Hélène Lafon signe un roman qui fait l’éloge de la lenteur, de la douceur et nous offre le touchant récit d’une vie.

Publicités