Un hiver à Paris, de Jean-Philippe Blondel : bouleversant…

Un hiver à Paris, de Jean-Philippe Blondel
Éditions Buchet-Chastel, 31 décembre 2014
Dans la lignée de Et rester vivant, il y a chez le personnage-auteur-narrateur la même rage pure, la même sauvagerie- pour rester toujours debout sous des allures presque dilettantes. 
 » Nous sommes beaucoup plus résistants que nous le croyons. » C’est le constat que fait le narrateur, Victor, à la découverte d’une lettre dans sa boîte tandis qu’il rentre de vacances. Son auteur, comme lui, a survécu au pire. Et de faire un bond de trente ans en arrière, sur les bancs d’hypokhâgne à Paris. Pas simple de se faire accepter pour un élève de province, issu d’un milieu modeste, quand on a ni les codes culturels, ni les codes vestimentaires ou linguistiques. À la difficulté des études s’ajoute la dureté de l’exclusion, la solitude extrême dans cette ville où l’indifférence est reine. Mais Victor s’accroche. Mieux, il obtient de bons résultats. Et intègre la deuxième année. Dès lors, sa réussite lui rend une certaine visibilité, suscite un certain intérêt dans le regard des autres.
Un mental que n’a pas Mathieu Lestaing, nouvelle recrue de première année. Victor connait ses affres pour les avoir surmontés un an plus tôt et tente de l’épauler lors de brefs échanges et de pauses cigarettes partagées. Mais un jour, après une altercation avec un professeur, maitre dans l’art de mettre la pression à ses élèves au point de flirter avec le sadisme, Mathieu sort de ses gonds. Et c’est le drame.
Un drame dont la gravité sera inversement proportionnelle au bruit qu’il fera. Un cri enterré sous une chape de silence. Une termite qui n’aura pourtant de cesse de fragiliser les fondations de ceux qui en ont été les témoins. Insidieusement. Profondément. Comment rester debout, malgré tout?
Avec Un hiver à Paris, Philippe Blondel nous offre un roman bouleversant dont les personnages continuent à nous hanter bien après la lecture, nous happent, nous appellent, nous interpellent, nous secouent. Des personnages blessés, qui tombent parfois, mais toujours se relèvent. Des funambules de la vie auxquels on a envie de tendre son ombrelle.
Poignant.
A lire!
Publicités

Et si on découvrait… le monde?, de Jean-Michel Billioud et Claire Wortemann

 Et si on découvrait… le monde?, Un premier atlas pas comme les autres, de Jean-Michel Billioud et Claire Wortemann

Editions Deux Coqs d’Or, novembre 2014

 

Enfin un atlas ludique, intelligent, coloré et bourré d’informations diverses et variées, adapté aux enfants! Dans ce très bel ouvrage à spirale, première surprise : un étui contenant cent pièces de puzzle. A votre petit explorateur de réaliser lui-même la mappemonde, où comment apprendre la géographie tout en s’amusant.

Puis, grâce aux pages documentaires aux couleurs chatoyantes, il pourra découvrir les traditions, curiosités, faits historiques, curiosités géographiques, animaux, cultures de chaque continent. Mieux, sur la page en regard, il pourra situer sur de grandes cartes les lieux cités.

La France, l’Europe, le Monde, l’Asie, L’océanie, l’Amérique du nord n’auront bientôt plus de secret pour lui!

Un magnifique ouvrage, novateur, judicieux, ludique, pour initier votre enfant à la géographie. A offrir assurément!

 

Informations pratiques :

Prix éditeur : 14,95€

Nombre de pages : 20 dont 8 cartes géantes illustrées et une mappemonde sous la forme d’un puzzle de 100 pièces à réaliser.

A partir de six ans environ.

 

 

L’oeil du prince, de Frédérique Deghelt (éditions J’ai lu)

L’oeil du prince, de Frédérique Deghelt

Éditions J’ai lu, septembre 2014

L’oeil du prince. Un titre qui évoque, dans la terminologie du théâtre, la place particulière donnée au spectateur, à savoir un angle de vue qui lui permet de visualiser la perspective du décor sans déformation. Une place privilégiée qui devient celle du lecteur ici, lequel peut seul avoir une vision d’ensemble des vies successives des personnages, des liens secrets entre eux, à travers l’espace et le temps. Car si de prime abord ces destinées semblent évoluer sur des parallèles, la plume habile et sensible de l’auteur a en réalité tissé une toile très serrée entre eux.

Nous suivons cinq personnages à un moment charnière de leur vie : Mélodie la jeune cannoise qui ne supporte plus le milieu bourgeois qui est sien dans les années 80; Yann, New-yorkais qui dans un accident a perdu femme et enfant; Benoit, 20 ans plus tard, dont le couple sombre tandis que sa carrière s’envole; Alceste et Agnès, deux résistants qui, pendant la seconde guerre mondiale érigent leur amour en rempart contre la haine ambiante; une femme qui, au crépuscule de sa vie, ouvre enfin le carton de lettres que lui avait laissé sa mère. Cinq êtres qui vont s’efforcer de prendre ou de reprendre leur destin en main, d’identifier les émotions qui les animent, de comprendre ce qui est en jeu. Et avancer tels des funambules fragiles sur le fil de la vie.

Avec beaucoup de sensibilité et de justesse, Frédérique Deghelt nous livre les destins croisés d’hommes et de femmes très attachants. Un roman admirablement bien construit, qui peint un tableau délicat, aux couleurs subtiles, des scènes de la vie, des émotions qui la colorent.

P. 16 : Ce n’est pas l’absence qui pousse vers une nourriture de l’esprit, c’est le manque.

P.50 : L’aventure, ça se vole, le destin, ça se fabrique, l’avenir il faut l’attraper au lasso et tenir sur la selle de ce cheval sauvage qu’est la vie non désirée.

L’heure des câlins, le livre doudou proposé par les éditions Deux Coqs d’Or!

L’heure des câlins, livre doudou

Éditions Deux Coqs d’Or, novembre 2014

 

Voilà une idée géniale qu’ont eue les éditions des Deux Coqs d’or : allier la douceur qu’est la lecture pour l’esprit à la douceur du contact du livre lui-même . Le procédé? Un livre doudou! Un craquant petit chaton gris doux doux doux comme une caresse, avec un corps en forme de livre et une bouille à accueillir des bisous, voilà qui va devenir le compagnon inséparable de votre bout de chou. Le toucher, c’est l’adopter ! Son contact est si agréable, si apaisant, ses pages colorées peuplées d’éléphants, de pandas, de chouettes et de lapins si attrayantes, qu’on n’a qu’une seule envie : le garder contre soi.

Ce livre à câliner est un cadeau de naissance tendre, original, d’une douceur exquise et joli comme un coeur!

Un coup de coeur.

 

Informations pratiques :

Peluche en velours extra douce, avec un corps-livre de six pages.

Prix : 16 €

 

 

Le petit grimoire des énigmes à faire peur! (éditions Deux Coqs d’Or)

Le petit grimoire des énigmes à faire peur!, de Claire et Jacques Lelièvre

Illustrations de Julien Canavezes

Éditions Deux Coqs d’Or, octobre 2014

A partir de 7 ans

Votre enfant aime jouer à se faire peur? Alors s’il a envie de frissonner, de sonder les profondeurs des mystérieux ténèbres, ce très joli grimoire est fait pour lui! Pas moins de 150 énigmes l’attendent sur 100 pages de magnifique papier glacé illustré. Charades maléfiques, devinettes de la pleine lune, anagrammes de sorcier, phrases ensorcelées, zigzags des sorcières, labyrinthe hantés et autres mystères de la chambre vide, voilà de quoi ravir les petits futés. Entre énigmes de logique, énigmes visuelles, énigmes mathématiques, et autres secrets à élucider, votre chère tête blonde et ses amis devront faire montre de déduction, d’imagination, de rapidité et de de fantaisie!

Mieux : un feutre effaçable fourni avec le joli grimoire au rabat aimanté, permet d’inscrire ses réponses provisoires et de les effacer, voire de rejouer plusieurs fois. Au centre de l’ouvrage, les solutions aux diverses énigmes sont dévoilées.

FullSizeRender

Seul, en famille ou entre amis, avec des degrés de difficulté variables, votre enfant deviendra un véritable maître des jeux de logique.

Un très beau livre pour faire chauffer les neurones tout en s’amusant!

Informations pratiques :

Prix éditeur : 12,50€

Nombre de pages : 100

ISBN : 978 2 01 397957 3

Le Noël des Coquinettes, de Fabienne Blanchut et Camille Dubois : à glisser au pied du sapin!

Le Noël des Coquinettes, de Fabienne Blanchut ( texte) et Camille Dubois ( illustrations)
Éditions Deux Coqs d’Or, novembre 2014
Le village du père Noël vient d’être installé sur la place de la mairie. Parmi les sept Coquinettes , c’est l’effervescence. Enfin presque. Parce que Clara ne partage pas l’enthousiasme ambiant. Et pour cause. L’année précédente, le père Noël n’a respecté aucun des voeux de sa liste! À la place de la trottinette espérée ce furent des patins à roulettes, la corde à sauter a cédé la place à une poupée, mais où le père Noël avait-il la tête? Clara l’ignore, mais ce qu’elle sait en revanche, c’est qu’elle lui en tient rigueur. Pas question d’aller lui dire bonjour dans son village!
La maman de Clara parviendra t-elle à infléchir sa décision? Les voeux de Clara seront-ils enfin exaucés cette année?
Fabienne Blanchut et Camille Dubois nous entrainent dans une toute nouvelle aventure avec leurs espiègles Coquinettes. Qui n’a pas été un jour déçu de ne pas trouver le cadeau de Noel tant espéré? Chacun se reconnaitra. On s’engouffre avec bonheur dans le sillage de Clara, Jade, Nova, Lou, Phulan, Lili et Margaux, des fillettes intrépides, facétieuses, avec lesquelles il est impossible de s’ennuyer un millième de seconde.
Des couleurs chatoyantes, des personnages aux bouilles craquantes, une histoire à rebondissements, des sourires, de la tendresse, voilà un livre idéal à déposer au pied du sapin. Pour autant que le père Noël respecte bien la liste! Alors Père Noël, je répète : Le Noël des Coquinettes, de Fabienne Blanchut et Camille Dubois, c’est entendu?
Informations pratiques :
Prix éditeur : 5,50€
ISBN : 978 2 01 000852 8

Parution de Bao le boa, mon premier livre pour enfants en tant qu’illustratrice!

Il était une fois quelques dessins que je postais sur le net entre deux articles ou deux romans écrits. Des nus au feutre, des sanguines, des encres de Chine.

Par une jolie journée de printemps 2014, ils furent remarqués par Christine Spadaccini, éditrice (éditions Snow Moon). Et de me contacter pour me proposer de participer à une belle aventure : illustrer un livre pour enfants! Séduite par cette perspective, touchée par le si joli texte de Doudja, je me lançai dans l’illustration avec aquarelles et encre de Chine.

Après plusieurs essais, la bouille de Bao le petit boa s’imposa à moi. Et les autres personnages de s’inviter sur l’écran de mes pensées, de s’animer sous mes pinceaux et ma plume. La « boaventure » commençait.

9 mois plus tard, Bao le boa est né à la maternité des éditions Snow Moon ! Les deux mamans, Doudja auteur du texte et moi-même illustratrice, nous portons à merveille et sommes ravies de vous présenter notre progéniture! Un bébé d’encre et de papier que je dédie à ma douce Clara ( Majoulet).

Alors, si vous aussi désirez connaître les aventures de Bao, un charmant petit boa échappé du zoo, si vous souhaitez l’adopter chez vous, il vous suffit de le demander en librairie ou de le commander sur le site des éditions Snow Moon!

 

Informations pratiques :

A partir de 6 ans et beaucoup plus!

Prix éditeur : 16€

Livre broché : 58 pages, illustrations couleur

ISBN: 979-10-91596-06-0