Prix du Livre Inter 2015 : Valérie Zénatti pour Jacob, Jacob.

Jacob, Jacob de Valérie Zenatti, paru aux éditions de l’Olivier, a reçu, lundi 8 juin, le 41e prix du Livre Inter.

Après trois tours d’un scrutin conclu dimanche 7 juin, le jury du prix du Livre Inter, présidé par le médecin, écrivain, ambassadeur et académicien Jean-Christophe Rufin, a couronné cette année Valérie Zenatti avec Jacob, Jacob (L’Olivier). L’information a été révélée dans le journal de 8h ce lundi 8 juin sur France Inter.

Le livre :

Jacob, Jacob est l’histoire d’un jeune juif de Constantine ayant appartenu à la famille de Valérie Zenatti. A 19 ans, en juin 1944, il quitte sa vie, sa famille, son milieu pour aller libérer la France. « Par le biais d’un roman évocateur, accessible et disposant d’une grande force poétique, Valérie Zenatti a donné vie à Jacob », a indiqué ce matin Jean-Christophe Rufin sur les ondes de la radio publique.

Il s’agit du huitième prix décerné à ce livre, après les prix de l’ADELF 2014, Gabrielle d’Estrées 2015, Méditerranée 2015, le prix de la librairie Millepages à Vincennes, le prix de la librairie L’Usage du Monde à Paris et le Prix des libraires en Seine.

 url
L’auteur :

Née à Nice en 1970, Valérie Zenatti a émigré en Israël à l’âge de 13 ans. Avec sa famille, elle a vécu à Beer-Sheva, ville du sud d’Israël. De 1988 à 1990, elle effectue son service militaire comme toutes les jeunes Israéliennes de son âge.

Elle revient en France pour y suivre des études d’histoire et d’hébreu (qu’elle a approfondi à l’Inalco). Elle est d’abord journaliste, puis passe le Capes pour devenir professeur d’hébreu, son premier poste est à Lille.

Depuis 1999, Valérie Zenatti écrit des romans pour la jeunesse et traduit en français l’œuvre de l’écrivain israélien Aaron Appelfed.