La tournée d’Adieux, de Thomas Paris (Buchet-Chastel)

url

La tournée d’Adieux, de Thomas Paris

Éditions Buchet/Chastel, mai 2015

Pour Alex, créateur du groupe de rock Assemblée nationale, cet anniversaire ne sera pas comme les autres. En effet, à la veille de ses 28 ans, il sait ses heures comptées pour entrer dans le mythique Club 27. Il ne s’agit nullement d’une boîte branchée, pas plus que d’un groupe de 27 amis. Non, il s’agit des musiciens, devenus célèbres, qui perdirent la vie à 27 ans. Parmi eux, Brian Jones, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain, ou encore Amy Winehouse. Pour Alex, le syllogisme est simple : ses idoles sont mortes à l’âge de 27 ans ; 27 ans est l’âge du décès des musiciens célèbres ; donc s’il veut passer à la postérité, il doit mourir avant ses 28 ans.

Or le jour de son anniversaire, celui des fameux 28 ans, il ne peut que constater être toujours en vie. Et de comprendre qu’il n’entrera pas dans le sérail du mythique Club 27. Et de décider de tout arrêter. A quoi bon continuer à se bercer d’illusions ? Certes il aime jouer, certes ses amis musiciens forment avec lui un groupe sympathique. Mais il préfère dissoudre le groupe. Ses 28 ans donnent le La du début d’une autre vie.

Mais c’est compter sans son père et ses amis musiciens, qui n’entendent pas jouer la note finale.

De Paris à San-Francisco, La Tournée d’adieux est un roman tendre, à l’humour léger. C’est aussi la touchante partition d’une relation père-fils.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s