Prix Jean Giono 2015 : première sélection

Pour sa première sélection, le Prix Jean-Giono a choisi 12 romans, parmi lesquels on trouve quelques titres déjà présents dans les listes des grands prix d’automne.

Pour sa première sélection, le Prix Jean-Giono 2015 a choisi 12 romans, dont trois édités par Gallimard, deux chacun par Flammarion et Le Seuil. On retrouve quelques auteurs déjà récompensés ou sélectionnés par les prix de la rentrée littéraire, comme Mathias Enard, Hédi Kaddout et Alain Mabanckou.

La seconde sélection sera révélée le 8 octobre et le Prix sera décerné le 14 octobre. L’édition 2014 avait récompensé Fouad Laroui pour Les Tribulations du dernier Sijilmassi (Julliard).

  • Clélia Anfray, Le Censeur (Gallimard)
  • Olivier Bleys, Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes  (Albin Michel)
  • Mathias Enard, Boussole (Actes Sud)
  • Hubert Haddad, (Zulma)
  • Isabelle Jarry, Magique aujourd’hui (Gallimard)
  • Hédi Kaddour, Les prépondérants (Gallimard)
  • Jean-Yves Laurichesse, La loge de mer (Le temps qu’il fait)
  • Alain Mabanckou, Petit piment (Seuil)
  • Cherif Madjalani, Villa des femmes (Seuil)
  • Laurent Seksik, L’Exercice de la médecine (Flammarion)
  • Pierre Senges, Achab (séquelles) (Verticales)
  • Alice Zeniter, Juste avant l’oubli (Flammarion)

Créé à l’initiative de Monsieur Michel Albert, Président des Assurance Générale de France, en 1990, le prix Jean Giono a été repris par la Maison Yves Saint Laurent, en 1992.

Depuis 1994, le prix Jean Giono remet deux distinctions :

  • Le Grand Prix Jean Giono couronne l’ensemble de l’œuvre d’un auteur de langue française ayant défendu ou illustré la cause du roman.
  • Le Prix du Jury qui distingue un ouvrage de langue française (roman, récit ou recueil de nouvelles) faisant une large place à l’imagination, dans l’esprit de Jean Giono, et révélant un vrai talent de « raconteur d’histoires ».