Prix Interallié 2015 : Laurent Binet

binet-la-septic3a8me-fonction-du-langageXVM66745a58-7c00-11e5-8d42-5559a37f7fd6

Laurent Binet est le lauréat du prix interallié 2015 pour son second roman, La Septième Fonction du langage, publié chez Grasset.
Il succède au palmarès à Mathias Menegoz (Karpathia). Dans son roman aux allures de thriller loufoque, et qui file sur les chapeaux de roue, Laurent Binet nous conte avec humour, dérision, érudition et pédagogie l’histoire de la sémiologie et de ses satellites à travers ses grandes icônes des années 1970: Roland Barthes au premier chef, Michel Foucault, Gilles Deleuze, Jacques Derrida, …
Dès les premières pages, il embarque le lecteur dans les méandres intellectuels et littéraires de la vie parisienne, à travers les tribulations rocambolesques d’un inspecteur et d’un jeune thésard, de Paris à New York, en passant par Bologne, Venise et Naples. On y croise également de mystérieux espions bulgares, des dealers et des gigolos, la faune glauque ou dorée du Palace, alors au faîte de sa gloire, sans oublier Valéry Giscard d’Estaing ou François Mitterrand. Les «Trente Glorieuses» tiraient alors leur révérence. La Septième Fonction du langage a aussi été couronné par le Prix du roman Fnac, en septembre dernier.

Laurent Binet n’est pas un inconnu. Son premier roman, publié il y a cinq ans, HHhH, centré sur l’assassinat à Prague du dirigeant nazi Reinhard Heydrich, en 1942, a rencontré un grand succès, aussi bien en France qu’à l’étranger. Vendu à plus de 220.000 exemplaires (dont 155.000 en poche), ayant attiré plus de 100.000 lecteurs en Grande-Bretagne, 75 000 en Espagne et 40 000 aux États-Unis.

Depuis,  il a abandonné l’Éducation nationale, après avoir enseigné le français pendant dix ans en Seine-Saint-Denis. Aujourd’hui, à 42 ans, il vit de sa plume.

Créé en 1930 le Prix Interallié a couronné par le passé des auteurs comme Michel Déon, Dominique Bona, Jean-Christophe Rufin, Michel Houellebecq, Philippe Djian, ainsi que les journalistes Éric Neuhoff et Christophe Ono-dit-Biot.

Publicités

Edmond et ses amis, deux nouveaux titres aux éditions Nathan!

Edmond et ses amis, de Astrid Desbordes (auteur)et Marc Boutavant (illustrateur)

Éditions Nathan, septembre 2015

A partir de 3 ans

La Chose

Quand Edmond l’écureuil et son ami Georges Hibou partent se promener au bord de la rivière, ils ne s’attendent pas à tomber face à cet être étrange, émettant de drôles de « scratch poutch »… Courageux mais pas téméraires, nos deux amis prennent leurs jambes à leur cou. De retour chez lui, Edmond a beau chercher dans la grande encyclopédie de la forêt, rien ne mentionne l’existence de La Chose. Quelques biscuits verts et une nuit de sommeil plus tard, le courage revenu, Edmond décide d’aller à la rencontre de l’animal étrange…

Un livre haut en couleur, des dessins craquants, des personnages attachants, qui permettront aux enfants de mieux apprivoiser leurs peurs. Et de comprendre aussi qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences…

La belle journée

Aujourd’hui, avec ce grand soleil, c’est décidé, ce sera plage et pique-nique dit Edouard l’ours. Et Edmond l’écureuil de lui emboîter le pas. Seulement le vent et la pluie s’invitent aussi, ce qui met Edmond de méchante humeur. Edouard, lui semble imperturbable. Jusqu’à ce qu’un énorme nuage noir survienne et déverse des trombes d’eau. Force lui est de constater que leur escapade va tourner court.

Mais c’est sans compter avec l’ingénuité d’Edmond. Que ne ferait-il pas pour son ami ?

Une jolie histoire, pleine de tendresse, qui montrera à nos chères têtes blondes qu’il ne faut jamais se décourager, que rien n’est jamais perdu, surtout si on peut compter sur ses amis !

Informations pratiques :

Nombre de pages : 32

Prix éditeur : 6,95€