Citation du jour

« Pourquoi nous haïr? Nous sommes solidaires, emportés sur la même planète, équipage d’un même navire. Et s’il est bon que des civilisations s’opposent pour favoriser des synthèses nouvelles, il est monstrueux qu’elles s’entre-dévorent. », Antoine de Saint-Exupéry dans Terre des hommes.

Afficher l'image d'origine

Dis pourquoi? C’est pas sorcier (Editions Deux Coqs d’or)

C'est pas sorcier - C'est pas sorcier, + de 150 questions-réponses

Dis pourquoi ? C’est pas sorcier, de Frédéric Bosc

Editions Les deux Coqs d’Or, septembre 2015

Pour les 7-10 ans.

Vous connaissez certainement « C’est pas sorcier », cette émission culte de vulgarisation scientifique. Aussi vous retrouverez avec bonheur le concept de l’émission décliné en livre, dans la collection « Dis-Pourquoi » proposée par les éditions Deux coqs d’or. Un livre absolument fascinant présenté sous la forme de questions/réponses illustrées avec humour. Nous sommes parfois pris de court devant la curiosité insatiable de nos enfants. Pourquoi du brouillard sort-il de la bouche quand il fait froid ? Quel nom portait l’épée du célèbre roi Arthur ? Quelle est la ville la plus peuplée du monde ? Comment les cactus réussissent-ils à pousser dans le désert ? Jusqu’où Marco Polo a-t-il voyagé au XIII ème siècle ? Quand on parle d’agriculture bio, que veut dire bio ? Ce sont ainsi plus de 150 questions dans tous les domaines (histoire, géographie, biologie, ethnologie, zoologie, chimie, civilisations, inventions, …) qui trouvent réponse. De quoi s’instruire tout en s’amusant !

C'est pas sorcier - C'est pas sorcier, + de 150 questions-réponses

La reliure en spirale, les pages en papier glacé, les dessins aux notes humoristiques et aux couleurs vives font de plus de ce livre un très bel objet. Vous l’aurez compris, la forme rivalise en qualité avec le fond!

Un énorme coup de cœur à glisser absolument au pied du sapin de noël !

Informations pratiques :

Format : 200*215mm

Couverture cartonnée rembordée avec patte aimantée, spirale

Prix éditeur : 13,50€

Citation du jour

« Le monde n’est si meurtrier que parce qu’il est aux mains de gens qui ont commencé par se tuer eux-mêmes, par étrangler en eux toute confiance instinctive, toute liberté donnée de soi à soi. Je suis toujours étonné de voir le peu de liberté que chacun s’autorise, cette manière de coller sa respiration à la vitre des conventions, et la buée que cela donne, l’empêchement de vivre, d’aimer. 
 » Christian Bobin dans La plus que vive (Folio)

Afficher l'image d'origine

Citation du jour

« On fait sa vie. Il faut vouloir sa vie. La volonté d’aimer, de vivre, est un arbre naturel, vigoureux, qui vous pousse dans le corps. L’existence est ce qu’elle est. Les hommes ce qu’ils sont. Le mieux est toujours quelque part. Dans le sable, dans le granit, dans le plomb, en nous-mêmes. Le don des larmes, la grâce des larmes est toujours quelque part », Andrée Chédid dans Le sixième jour.

Afficher l'image d'origine

Avant la haine, Thierry Cohen (Flammarion)

Afficher l'image d'origine

Avant la haine, Thierry Cohen

Éditions Flammarion, novembre 2015

Un roman d’une brûlante actualité.

Deux enfants, Raphaël et Mounir, un juif et un musulman, deviennent amis. Très proches amis. Frères de cœur. Tous deux marocains, partageant les mêmes traditions, les mêmes racines, ils se retrouvent en France, dans la région lyonnaise où leurs parents viennent de s’installer. De cette émigration, tous deux ont hérité de l’ambition commune de devenir français, de s’intégrer dans ce pays d’accueil. De réussir. Mais le racisme anti-français est un obstacle bien réel et difficilement franchissable. Heureusement, nos deux amis se serrent les coudes, luttent ensemble pour se faire une place en dépit des préjugés et autres murs érigés devant les étrangers qu’ils demeurent aux yeux des autochtones.

Dans ce roman choral, on suit tour à tour Mounir et Raphaël tout au long de leur existence. Une existence marquée par une actualité internationale tourmentée, comme en 1982 avec les événements du massacre de Chabra et Chatilla. Premières divergences de points de vue entre les deux protagonistes. Première fissure dans leur amitié qu’ils croyaient indéfectible. Et les brèches de se multiplier au fil des conflits, chaque communauté revendiquant la légitimité de ses revendications, de ses actions. Jusqu’à la haine. « Nous n’aurions jamais pensé que la confrontation des opinions se muerait, trente ans après, en haine capable de conduire au meurtre. »

Un roman d’une actualité on ne peut plus brûlante, qui enrichit le débat, ouvre le regard et suscite la réflexion. Un appel à la tolérance. Un roman au sujet duquel Saint-Exupéry aurait pu écrire : « Pourquoi nous haïr? Nous sommes solidaires, emportés sur la même planète, équipage d’un même navire. Et s’il est bon que des civilisations s’opposent pour favoriser des synthèses nouvelles, il est monstrueux qu’elles s’entre-dévorent. »

Citation du jour

« Aimer quelqu’un, c’est le dépouiller de son âme, et c’est lui apprendre aussi -dans ce rapt- combien son âme est grande, inépuisable et claire. Nous souffrons tous de cela : de ne pas être assez volés. Nous souffrons de forces qui sont en nous et que personne ne sait piller, pour nous les faire découvrir. » de Christian Bobin dans La plus que vive

Afficher l'image d'origine

Prix Handi-Livres 2015 : les lauréats

Cérémonie de remise des prix Handi-Livres 2015

Les lauréats 10ème édition du Prix littéraire Handi-Livres, prix dont j’ai eu le bonheur et l’honneur d’être membre du jury cette année,  ont été dévoilés le mardi 24 novembre 2015 à la BPI du Centre Georges Pompidou. Cette cérémonie revêtait un caractère tout particulier, puisqu’elle fêtait les 10 ans de ce prix dédié à la littérature autour du handicap, l’occasion de faire un retour sur les 10 années écoulées et de se projeter dans le futur.

Le Prix Handi-Livres a pour but d’encourager les auteurs et de mettre en lumière des personnes handicapées ou des ouvrages traitant du handicap. Il est l’occasion de réunir chaque année les personnes handicapées ainsi que tous les acteurs du handicap (associations, personnel du médico-social, personnalités du monde du handicap,…).

Parrainé par Robert Hossein depuis sa création, le prix connaît un véritable succès. « Les personnes handicapées ont beaucoup de choses à raconter et certainement à nous apprendre », précise-t-il avant d’ajouter : « contrairement à d’autres personnes valides, leur handicap ne vient pas du cœur!».

Bandeau Institutionnel

Meilleur Roman :  L’enfant roman, de Fabienne THOMAS / Editions Passiflore

Meilleure Biographie : L’art d’être différent – Histoires de handicaps , de Nicolas BISSARDON, Marie DECKER, Deza NGUEMBOCK, Lalie SEGOND et Benoît WALTHER/Editions Erès

Meilleur Guide Handicap : affectivité, sexualité et dignité Collectif « les Défis de civilisation » sous la direction de Ryadh SALLEM et Valérie DELATTRE / les Défis de civilisation

Meilleur Livre Jeunesse Enfant : L’école du tonnerre Sylvie DESHORS / Editions Rue du Monde

Meilleur Livre Jeunesse Adolescent : Mon truc en plus Noël LANG et Rodrigo GARCIA / Steinkis Editions

Meilleur Livre adapté :  Les aventures de Manon et Lucas. Vol de bonbons à la colonie Emmanuelle KOHL / Association FALEAC

Coup de Cœur  : Les exilés mentaux Jeanne Aubert / Bayard