Citation du jour

« Ne croyez pas que celui qui essaie de vous réconforter vive sans effort parmi les mots simples et sereins qui parfois vous font du bien. Sa vie connait tant de peines et de tristesses qui le laissent loin derrière elles. S’il en allait autrement, il n’aurait jamais pu trouver ces mots-là. » Alexandre Jollien

Le métier d’homme.

Afficher l'image d'origine

Brillante, Stéphanie Dupays (Mercure de France) : énorme coup de coeur!

Brillante, de Stéphanie Dupays

Éditions Mercure de France, janvier 2016

Rentrée littéraire.

« Ce qui n’est pas vu n’a pas d’existence ».

Brillante, c’est le qualificatif qui définit le mieux Claire, jeune trentenaire fraîchement diplômée d’une grande école, aujourd’hui cadre supérieure dans une entreprise agro-alimentaire. Jusqu’ici, pas un seul faux pas dans sa trajectoire bien huilée : un poste enviable, un compagnon lui-même cadre supérieur, un bel appartement dans un quartier chic, des amis triés sur le volet dans cette même sphère sociale, le désir non contrarié de mener de front vie privée et professionnelle. La réussite telle qu’elle l’entend.

Emportée dans un véritable tourbillon, son rythme de travail fou ne laisse aucune place à une remise en question. Jusqu’à ce moment où, brusquement, Claire tombe en disgrâce. Non pas qu’elle n’ait pas été performante ou non conforme à ce que l’entreprise attendait d’elle. Au contraire. Son excellence fait de l’ombre à sa chef, femme dont jusque-là elle était la protégée. Et de se retrouver au placard. C’est la sidération.

Isolement, absence de tâches, relégation à la transparence, humiliation, l’entreprise présentée comme le lieu d’épanouissement de l’individu devient dès lors celui de son dépérissement. Le harcèlement moral menace de la broyer. Physiquement. Moralement.

Comment Claire la battante, dont toute la vie s’est construite autour de cette image de réussite, va t-elle pouvoir rebondir ? Quelles seront les conséquences sur son couple, sur ses amitiés, dans la mesure où ses relations reposent sur ces mêmes principes et idéaux de succès? Cette expérience malheureuse va t-elle remettre en cause ses valeurs ?

C’est un roman passionnant et édifiant sur le monde de l’entreprise que nous offre Stéphanie Dupays. Un monde où sous le vernis des apparences humanistes, bienveillantes, se cache parfois une réalité tout autre, faite de pressions, de violence, de rivalités qui ne disent pas leur nom. Avec une justesse chirurgicale, l’auteur dissèque au scalpel de sa plume le système de management de l’entreprise « humaniste », ses répercussions sur les individus tant au sein de l’entreprise que dans leur vie privée. Un roman qui se lit d’une traite, dans une tension permanente, à l’image de celle que vit l’héroïne au quotidien.

Un ENORME coup de cœur !

Citation du jour

« Devenir léger, c’est accepter humblement le sort après avoir tout tenté pour éradiquer son ombre, affirmer une résistance là où priment la révolte et la colère, c’est refuser que la rage ou la haine viennent aliéner la liberté. Etre léger, c’est donc recourir de force à la joie contre ce qui aigrit, contre ce qui isole, épauler celui qui souffre pour qu’il ne se claquemure pas dans son mal-être. » Alexandre Jollien

La métier d’homme.

Afficher l'image d'origine

La course de luge, Astrid Desbordes et Marc Boutavant (Nathan)

Afficher l'image d'origine

La course de luge, Astrid Desbordes et Marc Boutavant 

Editions Nathan, janvier 2016

Dès 4 ans

32 pages – 6,95€

Hiver oblige, c’est une clairière d’une blancheur immaculée qui accueille Edmond l’écureuil et ses amis au réveil. Un temps idéal pour faire de la luge! Georges Hibou, La Chose, l’ours Edouard, Edmond et la souris Polka, partent donc à l’assaut des sommets. La course peut à présent commencer, course que de par sa taille imposante, l’ours Edouard est convaincu remporter.  » A la course, nul ne bat un ours! » Du moins le pense t-il. Sera t-il le premier à franchir la ligne d’arrivée?

Les petits retrouveront avec bonheur cette nouvelle aventure d’Edmond et ses amis. Une histoire d’amitié qui leur montre avec finesse et sensibilité, qu’il faut se méfier des préjugés, des apparences. Chacun dans la vie peut saisir sa chance, réussir là où on ne l’attend pas. A contrario, un excès de confiance peut nuire à la réussite. Une histoire qui fait réfléchir et grandir!

Magnifique concert de gospel et de negro-spiritual avec The legend singers

Avis aux parisiens et aux non-parisiens de passage à Paris. Dans le quartier latin, à deux pas du square René-Viviani, la magnifique église médiévale de Saint-Julien du pauvre accueille chaque samedi soir un spectacle exceptionnel de gospel et de negro-spiritual.

Les sept chanteurs du groupe Legend Singers, leur chef de choeur Jackson M’Pongo  et leurs musiciens (pianiste et bassiste) passent en revue les plus belles oeuvres du répertoire : Oh Happy Day, Total Praise, Amen, When the Saints, Alleluia… Ces chants, empreints d’espoir et de ferveur religieuse, expriment tout le drame des populations africaines déracinées et vendues pour travailler dans les plantations du sud des Etats-Unis. Une ferveur que le talentueux et chaleureux groupe communique à la salle. Très vite, le public tape des mains, chante, se balance, communie avec les chanteurs. Des chants d’une incroyable richesse et indiciblement émouvants.

On ressort de ce concert enrichi par ce que l’on a reçu. Plus qu’une musique, le gospel est toute une culture, au delà des modes, qui permet aux hommes d’exprimer leur foi et leur espoir en un monde plus fraternel.

A voir!

Informations pratiques : 

Paroisse Saint-Julien-le-Pauvre
79 rue Galande 75005 Paris
Métro : Cluny-La Sorbonne (L 10), Saint-Michel (L 4)
RER B & C : Saint-Michel – Notre-Dame

Durée du concert : 1h40

Réservations : http://www.billetreduc.com/111742/evt.htm

Et un petit aperçu pour achever de vous convaincre : https://www.youtube.com/watch?v=IJRPEkqYB2s