Ma vie en noir et blanc, Delphine Bertholon

1540-1

Ma vie en noir et blanc, Delphine Bertholon

Éditions Rageot, mai 2016

A partir de 11 ans.

128 P. ; 6,10€

 

Quête d’identité et différence au cœur d’un roman pétillant, sensible et plein d’humour.

Ana, 14 ans, se considère comme une triple erreur de la nature. Un prénom palindrome, un père inconnu au bataillon, et, Chantilly sur le gâteau, une maladie génétique rare : l’achromatopsie. Sous ce terme étrange se cache l’incapacité totale à voir les couleurs. Pour Ana, la vie est donc un film en noir et blanc, avec quelques nuances de gris. Un film dont le scénario ne lui plait guère. Aussi s’évade-t-elle dans l’écriture, avec un roman dont elle est l’héroïne principale. Une héroïne qui lui permet de vivre par procuration tout ce qui lui est interdit. Tout ce qu’elle n’ose pas vivre.

Mais si l’écriture est une salvatrice évasion, la réalité la rappelle bien souvent. Tout particulièrement ce manque du père, térébrante douleur s’il en est. Est-il encore vivant? Sa mère en sait-elle aussi peu sur lui que ce qu’elle veut bien en dire ? Des questionnements qui, à la faveur d’une exposition photographique, pourraient peut-être trouver une réponse. Car pour avancer dans la vie, Ana doit savoir d’où elle vient.

Avec beaucoup de sensibilité, d’humour, de vivacité, des formules inédites savoureuses, Delphine Bertholon offre aux adolescents un très beau roman sur la quête d’identité et la différence.

Coup de cœur de littérature jeunesse !

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s