Prix Goncourt 2016 : 1ère sélection

prix-litteraire.jpg

L’académie Goncourt a dévoilé ce mardi sa première sélection de 16 romans en lice pour le plus prestigieux prix littéraire du monde francophone, décerné le 3 novembre, dans laquelle figurent notamment Karine Tuil, Yasmina Reza et le primo-romancier Gaël Faye.

Afficher l'image d'origineindex

Voici la sélection par ordre alphabétique d’auteurs:

– Natacha Appanah, Tropique de la violence (Gallimard)

– Metin Arditi, L’enfant qui mesurait le monde (Grasset)

– Magyd Cherfi, Ma part de Gaulois (Actes Sud)

– Catherine Cusset, L’Autre qu’on adorait (Gallimard)

– Jean-Baptiste Del Amo, Règne animal (Gallimard)

– Jean-Paul Dubois, La Succession (L’Olivier)

– Gaël Faye, Petit Pays (Grasset)

– Frédéric Gros, Les Possédées (Albin Michel)

– Ivan Jablonka, Laëtitia ou la fin des hommes (Seuil)

– Régis Jauffret, Cannibales (Seuil)

– Luc Lang, Au commencement du septième jour (Stock)

– Laurent Mauvignier, Continuer (Minuit)

– Yasmina Reza, Babylone (Flammarion)

– Leila Slimani, Chanson Douce (Gallimard)

– Romain Slocombe, L’affaire Léon Sadorski (Robert Laffont)

– Karine Tuil, L’Insouciance (Gallimard)

Les jurés du Goncourt se réuniront de nouveau les 4 et 27 octobre pour leur deuxième et troisième sélection. Le prix sera remis le 3 novembre, au restaurant Drouant, en même temps que le prix Renaudot. L’an dernier, Mathias Enard l’avait obtenu avec «Boussole» (Actes Sud).

Publicités

Citation du jour

 » Le silence s’installa, bavard, plein. Dans ce silence, gisait l’acceptation du destin, l’idée qu’on déguste la vie tout autant qu’on l’endure. On prend sa part, on profite, on jouit puis on meurt. La bête le sait. Seul l’homme l’oublie. »

 

La femme au miroir – Eric-Emmanuel Schmitt

13903156_10153977663528740_5714659818907887018_n