Rentrée littéraire : L’indolente de Françoise Cloarec(Stock)

cloarec-lindolente

L’indolente, Françoise Cloarec

Editions Stock, août 2016

Rentrée littéraire

Amateur d’art ou non, tout le monde connaît le peintre Pierre Bonnard. Celui qui ne se revendique d’aucune école, désireux de faire quelque chose de purement personnel, laisse derrière lui une œuvre conséquente, riche en couleur, qui exalte la lumière. Une œuvre très étroitement liée à sa muse, son modèle favori, son âme-soeur et plus grand amour, le support de sa création : sa femme Marthe Bonnard. Mais qui est cette personne qui a partagé près de 50 ans de sa vie, qui ment sur son âge, son nom, ses origines? Cette femme qui offre très souvent sa nudité sur les toiles, habille à contrario son passé de tenues opaques et épaisses. Le peintre lui-même ne connaît d’elle que ce qu’elle veut bien lui dire ou lui montrer, autrement dit peu de chose datant d’avant leur rencontre.

C’est ce mystère que Françoise Cloarec tente de percer.

Elle nous entraine sur les pas d’une femme caractérielle, à la santé fragile, aux phobies desquelles Pierre Bonnard se plie avec dévotion, quitte à ne plus pouvoir voir ses amis ou sortir en société. Une femme qui, à la rencontre de son futur mari, décide de s’inventer une nouvelle identité : Maria Boursin, née dans une famille modeste, orpheline de père, devient Marthe de Méligny, fille naturelle d’un aristocrate issu d’une famille noble et ruinée dont elle est censée être la dernière représentante. Une femme qui n’existe que dans et par le regard de l’homme qu’elle aime.

C’est le roman d’une histoire d’amour passionné que nous relate l’auteur. Touche par touche, elle peint le portrait de celle qui a inspiré le chef de file du mouvement nabi et dont le véritable visage sera dévoilé à la mort de Pierre Bonnard, lors des procès liés à sa succession. Quatre nièces de « Maria Boursin » surgissent en effet au décès du maître et réclament leur part d’héritage…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s