Délivre le père Noël! Orianne Lallemand (Nathan)

004479741

Délivre le père Noël, Orianne Lallemand (auteur) et Caroline Hüe (illustrateur)

Editions Nathan, octobre 2016

A partir de 4 ans. 

16 pages d’animations; 14,90€

Voilà un livre qui va ravir les enfants. Imaginez donc : non seulement le père noël a disparu, à quelques jours seulement des fêtes, mais ce sera à votre enfant de partir à sa recherche par le biais d’animations proposées à chaque double page. Une mission qu’il a intérêt de mener à bien, sinon pas de cadeau au pied du sapin!

Avec beaucoup d’humour tant dans les textes que dans les illustrations, les deux auteurs embarquent les enfants dans un jeu de piste captivant. Des indices sont à repérer, des volets à soulever, des roues à tourner, pour retrouver la trace du père noël et mettre à mal les sombres desseins de Gâche-Noel.

Un livre qui les rend acteurs de l’histoire et leur permettra de développer leur concentration et leur sens de l’observation.

Un très beau livre à offrir au pied du sapin!

Publicités

Citation du jour

Vous vous souvenez qu’hier nous avons parlé du bébé qui apprend à marcher et ne se décourage jamais, malgré ses échecs à répétitions ?
– Oui
– S’il persévère et finit par réussir, c’est notamment parce qu’aucun parent au monde ne doute de la capacité de son enfant à marcher, et aucune personne au monde ne va le décourager dans ses tentatives. Alors qu’une fois adulte, nombreux seront les gens qui vont le dissuader de réaliser ses rêves.

Laurent Gounelle, L’homme qui voulait être heureux (Anne Carrière éditions)

homme-qui-voulait-etre-heureux-gounelle

Maman est en haut, Caroline Sers

images

Maman est en haut, Caroline Sers

Editions Buchet Chastel, octobre 2016

Cerise, quadra, doit jongler entre son travail, ses deux enfants qu’elle élève seule et les incessants appels téléphoniques de sa mère. Aussi, quand cette dernière appelle une énième fois, ne prête t-elle qu’une oreille distraite à ses propos. Le soir même, c’est la gendarmerie qui la contacte à son sujet. Sa mère est en garde à vue. Aucun détail supplémentaire ne lui est donné.

Tandis qu’elle s’interroge sur ce qui a bien pu se passer, d’autres tensions surgissent. Une réorganisation au travail, son ex-mari qui souhaite qu’ils revivent ensemble, Cerise, habituée à composer et à s’adapter aux attentes des autres, va t-elle continuer à taire ses propres envies et besoins ? Ou va t-elle affronter enfin sa famille , faire et assumer ses propres choix ?

Lorsque sa mère, sortie de sa garde à vue, invite tout le monde à la maison, les tensions sont à leur comble. Une simple parole peut tout faire exploser.

Dans ce roman sur la famille – avec ses secrets, ses rivalités intestines, ses drames, mais aussi sur la crise de la quarantaine, Caroline Sers adopte un ton caustique jubilatoire. Même si on déplore quelques longueurs, cette maman haut-perchée, ses deux enfants et petits-enfants forment une famille explosive dont on savoure les réparties, l’humour, la justesse des situations et ressentis.

Un moment de détente agréable.

Je conduis comme un grand!, livre-jeu de la collection Kididoc (Nathan)

004430316

Je conduis comme un grand!, Anne-Sophie Baumann (auteur) et Pierre Caillou (illustrateur)

Collection Kdidoc, Nathan octobre 2016

Dès 3 ans

12 P.; 16,90€

Votre enfant est fasciné par tout ce quai a trait aux voitures, trains, camions de pompiers et autre véhicule qui roule? Alors ce livre-jeu est pour lui!

Ce livre propose à votre enfant de devenir tour à tour conducteur d’un camion de pompiers, d’un train, d’un paquebot, d’une voiture et d’un avion de ligne. Sur chaque double-page, qui reprend le tableau de bord des divers appareils, l’enfant va prendre les commandes et devenir maître à bord. Mais attention, pour cela, il devra bien suivre les instructions!

Grâce aux manettes, volants, boutons en relief et un sens aiguisé de l’observation, il devra mener à bien plusieurs missions : se rendre sur les lieux d’un incendie , emmener les voyageurs du train jusqu’à Saint-Malo, éviter un accrochage avec un autre navire en pleine mer, circuler en ville dans les embouteillages à bord d’une voiture ou enfin décoller pour un pays lointain aux manettes d’un avion de ligne après réalisation de tous les contrôles indispensables.

Un très beau livre à offrir sans modération, pour s’amuser à conduire divers engins, avec des animations nombreuses et variées. Tout pour conduire comme un grand!

Citation du jour

Avec son passé qui n’est plus, son avenir qui n’est pas encore et sont éternel présent toujours en train de s’évanouir entre souvenir et projet, le temps est la plus prodigieuse de toutes les machineries. Aucun phénomène de la nature, aucune invention humaine, aucune combinaison de l’esprit, aucune intrigue de roman, de cinéma, de théâtre ou d’opéra, si compliquée qu’elle puisse être, ne lui parvient à la cheville.

Jean d’Ormesson – Comme un chant d’espérance

cvt_comme-un-chant-desperance_8305

1749 Miles, Fabienne Blanchut

fullsizerender-22

1749 Miles, Fabienne Blanchut

Editions De plaines en vallées, décembre 2016

Un roman pour adolescents d’une tendresse infinie, au suspens haletant, qui se dévore d’une traite.Coup de cœur de cette fin d’année.

Joshua, à l’aube de son treizième anniversaire, est effondré par la nouvelle de son père : ce dernier leur apprend en effet sa mutation au Nouveau Mexique. Il va y diriger une équipe de chercheurs, ingénieurs et soigneurs qui auront en charge des animaux destinés à la conquête de l’espace.Toute la famille va donc devoir quitter San Francisco pour la base du Holloman Aerospace Medical Center. Et Joshua, la mort dans l’âme, n’a pas d’autre choix que d’obéir.

Or contre toute attente, ce qui se présentait comme une pénible épreuve se révèle être une aubaine. Une renaissance. En effet, le jeune garçon, fragile, complexé par son fort bégaiement, va se prendre d’affection pour un jeune chimpanzé chétif, Ham. Un animal dans la fragilité duquel il se reconnaît. Ensemble, ils dépassent leurs peurs, puisent en l’affection de l’autre et en son regard l’assurance d’être aimables, au sens dignes d’être aimés. Le bégaiement du jeune garçon cesse alors, guéri par l’amour de son petit compagnon. Tout semble prendre la saveur du bonheur quand Ham, à l’intelligence hors-normes, est choisi pour intégrer le programme des singes astronautes. Un voyage dans l’espace qui pourrait bien être un aller simple…

Fabienne Blanchut, auteur à succès de nombreux albums jeunesse, signe ici son premier roman. Et c’est une réussite à tous les niveaux. Sa plume sensible, alerte, emporte le lecteur dans les tourbillons du récit, tandis qu’une forte proximité se crée entre le lecteur et les personnages indiciblement attachants. Un livre qui continue à vous habiter la couverture refermée.

Un coup de cœur qui ravira les adolescents et les plus grands.

Citation du jour

Quand vous ne dites pas la vérité aux gens, vous leur fournissez la tentation de contourner vos arguments, ce qui vous amène à mentir de nouveau. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé. Au bout du compte, vous vous retrouvez contraint de faire quelque chose contre votre volonté, tel que manger un mets que vous n’aimez pas… Vous êtes donc doublement pénalisé.
—Doublement ?
— Oui, parce que mentir est avant tout mauvais pour soi. Un peu comme si cela générait une énergie négative que l’on accumulerait en soi. Essayez la vérité : vous verrez, c’est libérateur, et on se sent beaucoup plus léger d’un seul coup.

Laurent Gounelle, L’homme qui voulait être heureux.

homme-qui-voulait-etre-heureux-gounelle