En amoureux, Arnaud Guillon (éditions EHO)

image

En amoureux, Arnaud Guillon

Editions Héloïse d’Ormesson, mars 2017

 

Après « Tableau de chasse », Arnaud Guillon renoue avec les personnages aux relations ambigües et aux personnalités complexes. D’une écriture élégante, il pénètre dans l’intimité des êtres pour en révéler les failles, oscillant entre récit amoureux et tension psychologique.

Invité à la pendaison de crémaillère d’un couple d’amis, le regard de Paul croise celui de la pétillante Ninon. Sa silhouette d’une grâce insolente, sa peau d’une finesse de soie et son regard d’un vert magnifique le font immédiatement tomber sous son charme. « Ravissante mais dangereuse » lui glisse à l’oreille son ami. Un avertissement qui ne saurait freiner les élans de Paul, récemment séparé de Chiara. Si Paul est libre, Ninon arbore à contrario une alliance à son doigt. Mais leurs échanges lui révèlent vite que cette bague n’est plus que le dernier témoin d’un amour à l’agonie avec son mari Thaldée. Le fait qu’elle réponde aux avances de Paul et soit sensible à son charme n’en est-il d’ailleurs pas la preuve ? « Quand on va voir ailleurs, dit-elle, c’est qu’il y a un problème. »

Au fil des jours, les deux amants multiplient les rendez-vous cachés dans la capitale, les étreintes passionnées. Dans un Paris estival vidé de ses habitants, il leur semble que la ville, le monde, la vie, leur appartiennent. Un bonheur presque indécent. C’est alors que Ninon lui fait une proposition aussi inattendue que réjouissante : elle propose à Paul de s’envoler avec elle en Grèce ou en Italie, à l’insu de son mari. Comment refuser pareille proposition ? Les paysages idylliques, la mer émeraude, la tranquillité, la liberté de se montrer ensemble sans crainte d’être reconnus, tout confère à rendre cette escapade paradisiaque. En théorie. Car l’amour n’a que faire des théories, n’obéit à aucune équation…

La plume délicate et sensible d’Arnaud Guillon met les âmes à nu et dissèque les cœurs avec une finesse chirurgicale. Ces moments de bascule, où les sentiments changent de nature, ces petits grains de sable qui bloquent soudainement les rouages du bonheur, sont analysés ici avec beaucoup de subtilité. Le lecteur prend son billet pour la Grèce, accompagne Ninon et Paul, sans savoir s’il a pris un vol pour le paradis ou pour l’enfer.

A lire !

Publicités

2 commentaires sur “En amoureux, Arnaud Guillon (éditions EHO)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s