Save the date! Rencontre avec Gilles Paris le 13 avril

LibrairieL'Idéalele13avril2017[1]

Jeudi 13 avril, soit pile dans trois semaines, j’aurai le plaisir d’animer la rencontre avec Gilles Paris à la librairie Idéale. Il nous présentera son tout nouveau roman, à paraître début avril aux éditions Plon : Le vertige des falaises . Un roman émouvant, envoûtant, dont les personnages vous hanteront longtemps.

Alors, on prend tout de suite 5 minutes pour bloquer sa soirée :

  • On note ce RDV dans son agenda (et on met une alarme si besoin, voire deux, avec la sonnerie à fond)
  • On cherche une baby-sitter pour la petite dernière (si on n’en trouve pas, on vient avec elle)
  • On prévient ses amis. Car c’est bien connu, plus on est de fous…
  •  On annule toute réunion tardive qui pourrait nous retenir au bureau (excuse toute prête : « je ne peux pas, j’ai poney aquatique ». Au besoin, Gilles vous fera un mot d’excuse)
  • On repère d’ores et déjà où se situe la librairie, l’aéroport le plus proche 😉

C’est fait, je peux compter sur vous? Alors je récapitule :

Invité : Gilles Paris

Objet : La parution de son nouveau roman : Le vertige des falaises (Plon)

Lieu : La librairie Idéale, 41 rue Clerc, 75007 Paris

Heure : 19h00 (si vous arrivez en retard, il vous sera demandé d’interpréter une chanson. Mais comme nous ne sommes pas méchants, nous vous laisserons la choisir. Ou pas…  😉 )

Publicités

Pamela, Stéphanie des Horts (Albin Michel)

image

Pamela, Stéphanie des Horts

Albin Michel, janvier 2017

Rentrée littéraire

Le roman vrai d’une femme amoureuse de l’amour.

« Mon destin passe par les hommes. Je les aime brillants et décoratifs. (…) Je veux des hommes et de l’argent, je veux la célébrité aussi. Je veux l’excellence. Et le plaisir ! » Qui est donc cette femme qui, du haut de ses 18 ans tout juste, ose tenir de tels propos ? Pamela Digby, issue d’une famille d’aristocrates désargentés. Et de mettre ses propos en application dès ses dix-neuf ans en parvenant à épouser le fils de Winston Churchill.

Effroyablement magnétique, Pamela ne s’en tient cependant pas là. Lasse de son bon à rien de mari, elle devient la maîtresse de Gianni Agnelli, d’Élie de Rothschild et du prince play-boy Ali Khan. Mais entretient aussi des liaisons avec le légendaire reporter Edward R. Murrow et avec le célèbre armateur Stávros Niárchos. Elle épousera William « Leland » Hayward, producteur de Broadway, et W. Averell Harriman, gouverneur de New York.

Scandaleuse ? Intrigante ? Courtisane ? Pamela n’a que faire des critiques à son sujet. Rien ni personne ne peut la faire dévier de la route qu’elle s’est tracée.

Cette faculté à se fondre dans chaque situation nouvelle à l’image d’un caméléon, mais aussi à flairer à chaque fois l’homme de la situation, lui ouvre les portes d’un monde auquel peu de gens ont eu accès au cours de la seconde moitié du XXe siècle, un monde où elle a fréquenté quelques-uns des hommes les plus puissants de son époque dans des domaines aussi variés que la politique, la diplomatie, le gotha, les affaires ou le show-biz. « J’aime le pouvoir et l’argent, les affaires de cour et leurs arcanes, j’aime le gotha, la politique, la diplomatie, rien ne m’effraie quand un homme me serre dans ses bras. Je connais ses faiblesses et lui les miennes. Nous avançons de concert, invincibles. J’acquiers ma propre gloire en me mirant dans le reflet de sa célébrité. »

Stéphanie des Horts nous offre une plongée fascinante dans la vie de Pamela, de sa rencontre avec Churchill à sa mort dans la piscine du Ritz à Paris, alors qu’elle était ambassadrice des États-Unis. Une femme à l’existence flamboyante et au destin exceptionnel.

Prix de la Closerie des Lilas 2017 : 2ème sélection

closerie01

Mercredi 20 mars 2017 les membres du jury du Prix de La Closerie des Lilas se sont réunis à la Closerie des Lilas à Paris. Une deuxième sélection de 4 romans de femmes parus à la rentrée de janvier a été établie. Le Prix sera remis le 19 avril 2017.

Les 4 finalistes : 

Hadamar de Oriane Jeancourt Galignani, Éditions Grasset

Les parapluies d’Erik Satie de Stéphanie Kalfon, Éditions Joëlle Losfeld

Par amour de Valérie Tong Cuong, Éditions J.C. Lattès

Trois saisons d’orage de Cécile Coulon, Éditions Viviane Hamy

La lauréate : La lauréate sera l’invitée privilégiée de La Closerie des Lilas pendant une année, pour un montant de 3 000 euros.

10 ans :

2017 est l’année des 10 ans du Prix de la Closerie des Lilas. Pour fêter cet événement, le plus féminin des prix littéraires a le plaisir d’accueillir Claude Lelouch, président d’honneur de l’édition 2017 ainsi que Benjamin Biolay, invité d’honneur.

Mission :

Le Prix de la Closerie des Lilas a pour mission de soutenir et faire connaître une littérature féminine de qualité. Par souci d’indépendance et d’ouverture, la volonté des fondatrices a été d’instituer un jury invité différent chaque année qui rassemble des femmes du monde des arts, des lettres, de la presse, des sciences et de la politique. Le jury invité en 2017: Lydia Bacrie, Victoria Bedos, Bérénice Bejo, Claire Chazal, Catherine Clément, Diane von Furstenberg, Emmanuelle Devos, Daniela Lumbroso, Orlan, Claude Lelouch ( président d’honneur) et Benjamin Biolay ( invité d’honneur). Le jury permanent : Emmanuelle de Boysson (journaliste Version Fémina, romancière), Adélaïde de Clermont-Tonnerre (Point de Vue, romancière), Carole Chrétiennot (cofondatrice du Prix de Flore), Stéphanie Janicot (Muze, romancière), Jessica Nelson (Editions des Saints Pères, romancière), Tatiana de Rosnay (romancière).

 

Apprendre l’anglais avec Splat! (Nathan jeunesse)

Mon premier livre d’anglais avec Splat, Rob Scotton

Editions Nathan, mars 2017

A partir de 5 ans.

32 P. ; 6,95€

Voilà une excellente initiative des éditions Nathan : permettre aux tout-petits de se familiariser avec la langue anglaise (écrite et orale) tout en s’amusant avec leur héros, le charmant chat Splat!

Le héros poilu et moustachu de Rob Scotton nous revient avec des aventures en anglais : Splat goes to the doctor et Splat, a present for mom and dad. Deux histoires rédigées dans un anglais authentique avec une version audio. En effet, grâce à l’application gratuite Nathan live, l’enfant pourra entendre le texte lu à voix haute par un comédien anglophone, et ainsi se familiariser avec la phonétique de la langue. Les mots simples, les phrases courtes, les situations du quotidiens auxquelles l’enfant s’identifie facilement, sont autant de facteurs favorisant un apprentissage efficace et ludique.

Pour être sûr que l’enfant a bien assimilé le vocabulaire et bien compris l’histoire, outre la traduction française du texte, des jeux conçus par un enseignant sont proposés en fin d’ouvrage : Vrai ou faux, Qui a dit quoi, Trouver le mot manquant, Remise dans l’ordre de l’histoire, …

Voilà qui est bien plus amusant et intéressant que nos « Brian is in the kitchen » et autres livres d’anglais rédhibitoires! Deux petits livres charmants, avec des illustrations craquantes, que je recommande donc vivement aux mamans!

This book is a great read for everyone, especially those just starting out ! I know this book would make anybody’s day better!

 

 

Salon du livre de Paris : du 24 au 27 mars 2017

Affiche-LP207-vignette

Livre Paris est, depuis sa création, un événement incontournable de la scène littéraire qui, en 2017, se déroulera du 24 au 27 mars, porte de Versailles. Entrée gratuite pour les moins de 18 ans!  🙂 Pour la première fois depuis le début de son tour du monde en 1988, Livre Paris met sur le devant de la scène un pays du Maghreb : le Maroc.

Informations pratiques : 

Lieu : Paris Porte de Versailles – Pavillon 1 Boulevard Victor, Paris 15ème

Inauguration officielle (sur invitation uniquement) : Jeudi 23 mars de 18h à 22h
Horaires : 
Vendredi 24 mars : 10h-20h
Samedi 25 mars : 10h-20h
Dimanche 26 mars : 10h-19h
Lundi 27 mars : 9h-19h*
*L’accès est exclusivement réservé aux professionnels accrédités le lundi de 9h à 13h, ouverture au public à partir de 13h.

La liste des exposants : 

Cette année, il y aura 1200 exposants, 45 pays représentés, 800 conférences et événements et 3 000 auteurs en dédicaces. Retrouvez la liste des exposants par ordre alphabétique ici : Exposants

Dédicaces et conférences :

Vous désirez écouter votre auteur favori, parler de son nouveau roman sur la scène littéraire, assister en live à la genèse des premières bulles d’une bande dessinée, échanger avec les auteurs du moment, alors voici le programme complet par ordre alphabétique : Liste des auteurs en dédicace

 

Tanguy Viel remporte le Grand Prix RTL-Lire 2017 pour « Article 353 du Code pénal »

661afp-newsb83eb738ee96987b999228aecf213aa7tanguy-viel-laureat-du-grand-prix-rtl-lire-pour-article-353-du-code-penal-000_K18AH-highDef

Le jury a voté, et a attribué le Grand Prix RTL-Lire 2017 à Article 353 du Code pénal de Tanguy Viel, avec 59 % des voix. Il s’agit de son septième roman, publié aux Éditions de Minuit.

Le livre a été élu parmi les finalistes qui étaient :
Une femme au téléphone de Carole Fives (Gallimard-L’Arbalète), Sous le compost de Nicolas Maleski (Fleuve), Le Cas Malaussène de Daniel Pennac (Gallimard) et Tout ce dont on rêvait de François Roux (Albin Michel). Tanguy Viel, est le 26e lauréat du Grand Prix-RTL Lire.

Chaque année, un jury composé de professionnels, de libraires et de lecteurs couronne le roman qui l’a le plus touché. Les rédactions de RTL et de Lire ont dans un premier temps sélectionné cinq romans qui ensuite ont été soumis à 20 libraires de 20 villes de France. À leur tour, ceux-ci ont composé des jurys régionaux au sein de leur clientèle. Au total 100 lecteurs de tous âges et de toutes catégories socioprofessionnelles ont choisi Le Grand Prix RTL-Lire 2017.

Le livre : 

livre_galerie_9782707343079

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d’être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l’ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec.
Il faut dire que la tentation est grande d’investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu’il soit construit.

Au jour le jour, Paul Vacca (Editions Belfond)

FullSizeRender (1)

Au jour le jour, Paul Vacca

Editions Belfond, janvier 2017

Rentrée littéraire.

Au jour le jour entraîne le lecteur dans la fascinante épopée littéraire que fut la rédaction des Mystères de Paris, plongeant l’écrivain dans un virevoltant mélange de faits réels et de fiction, au cœur d’une captivante mise en abyme dans un Paris envoûtant…

Issue d’une lignée de chirurgiens, le jeune Eugène Sue se dirige tout naturellement vers des études de médecine. Mais cet élève médiocre et turbulent, ce dandy coureur de jupons, n’y trouve pas son compte. Et de tout abandonner. « J’ai décidé de vivre. (…) Vivre, c’est ne pas se laisser dicter sa vie précisément. Vivre c’est trouver sa propre voie. Ne pas faire de plans. Ne pas entrer nécessairement dans la carrière. C’est vivre au jour le jour, cueillir ce que chaque journée est en mesure d’apporter de nouveau. En profiter chaque jour comme si c’était le dernier. » Quitte à s’opposer aux foudres paternelles.

Et c’est un évènement inattendu qui va donner naissance à sa vocation d’écrivain. Assistant à une pièce de théâtre avec son meilleur ami, il tombe en effet sous le charme de l’actrice. Mais malgré ses ruses, impossible de l’approcher. Impossible ? Pas pour Eugène Sue. Il lui écrit frénétiquement une pièce dans laquelle il lui réserve le premier rôle. Et de venir lui présenter sa création dans sa loge.

C’est une révélation. « Sa rédaction donna l’occasion à Eugène de ressentir une nouvelle forme de plaisir. (…) En se jetant dans l’écriture, il avait perçu une dimension physique, une forme de vertige délicieux (…). Une impression enivrante, comparable à ce qu’il éprouvait lorsqu’il portait l’un de ses pur-sang au galop, l’avait saisi. »

Dans le même temps, l’avènement des feuilletons dans les journaux s’avère être pour lui une providence. « Ecrire et séduire au jour le jour, pour quelqu’un qui voulait vivre et jouir au jour le jour, n’était-ce pas l’occupation rêvée ? » Son succès alla grandissant. Mais pas son inspiration. Il décida alors d’aller la chercher auprès du peuple, loin des quartiers riches de son quotidien. Pour se documenter, il se déguise et visite les bas-fonds de la capitale dans ses recoins les plus sordides. Ce qui ne l’empêche pas de retourner vivre en son palais chaque soir. Le génie de Sue est de ne pas juger, simplement plaquer sur le papier la réalité la plus crue, aborder tous les problèmes de l’époque, la condition de l’homme, de la femme, de l’enfant, les ouvriers, les prostituées, la vie dans les prisons, etc. Il parle simplement des classes les plus déshéritées. Il fait prendre aux gens du peuple conscience de leur véritable condition. Les mystères de Paris sont nés. Un succès retentissant.

Paul Vacca se révèle être un excellent conteur. Dès les premières pages du livre, le lecteur effectue un voyage dans le temps, totalement immergé dans le Paris de la fin du 19ème. Pour un peu on s’attendrait à croiser un carrosse tant il nous semble percevoir le bruit de sabots des chevaux. L’occasion aussi pour l’auteur, à travers cette mise en abyme de l’écriture, de souligner l’étonnant pouvoir de la littérature à changer nos vies et à réinventer le monde.