Prix de la maison de la presse 2017 : 2ème sélection

Prixdesmaisonsdelapresse

Le Prix Maison de la Presse a été fondé en 1970 par le SNDP (Syndicat National des Dépositaires de Presse) qui réunit l´ensemble des diffuseurs de presse et magazine. Le prix, sélectionné par des professionnels de la distribution dont plusieurs libraires des Maisons de la Presse distingue « une œuvre originale, la qualité d’une écriture, la singularité d’un auteur et le degré de complicité que celui-ci entretient avec ses lecteurs » et annonce comme objectif de rendre accessible le livre élu au plus large public possible.

Ils étaient onze dans la première sélection, ils ne sont plus que six dans la seconde :

  • Arrête avec tes mensonges, Philippe Besson (Julliard)
  • La vie magnifique de Frank Dragon, Stéphane Arfi (Grasset et Fasquelle)
  • Par amour, Valérie Tong Cuong (JC Lattès)
  • Mer agitée, Christine Desrousseaux (Kero)
  • Il est temps de suivre un régime et d’apprendre à voler, Michele Ballanger (Rouergue)
  • Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, Virginie Grimaldi (Fayard)

 

Coup de cœur pour la nouvelle série Max et lapin (éditions Nathan) !

image

Max et Lapin, d’Astrid Desbordes (auteure) et Pauline Martin (illustratrice)

Editions Nathan, avril 2017

Dès 2 ans

24 pages ; 5,90€

 

C’est une nouvelle série pour les tout-petits que lancent les éditions Nathan : Max et lapin. Un héros craquant prénommé Max, son doudou lapin, et Ginger, sa copine haute comme trois pommes. Un petit héros confronté à l’apprentissage de la propreté, à la découverte du monde qui l’entoure, à la gestion d’émotions nouvelles. Un enfant facétieux, curieux, éveillé, qui apprend et grandit. Autrement dit, un enfant auquel le vôtre s’identifiera aisément.

Dans cette série, l’auteur aborde des problématiques propres aux petits, trouve les mots et le ton juste pour dédramatiser les situations, aplanir les difficultés et trouver des solutions. Ainsi, Max doit apprendre à se passer de sa couche. Mais s’il n’est pas très motivé à cette perspective, l’auteur saura l’y intéresser judicieusement !  De même, Ginger et Max doivent apprendre à gérer leurs émotions, à dépasser leur colère. Difficile, quand votre camarade à détruit votre gâteau de sable, mais pas impossible !

Les personnages vraiment attachants, les situations criantes de vérité et les illustrations expressives et tendres font de ces petits livres une réussite !