Le blog Les chroniques de Koryfée fête ses dix ans et ses 900 lecteurs par jour!

tenth-anniversary-cake-21249126

Voilà dix années que l’aventure de ce blog a commencé. Et vous étiez plus de 900 lecteurs pour la seule journée d’hier à venir piocher des idées de lecture.

Comme le montre cette impression d’écran, vous venez de tous les pays! Je suis loin de tous vous connaître, très loin même, mais certains d’entre vous sont devenus familiers, parfois même amis. Ou quand le virtuel se fait tremplin vers le réel. 🙂

stats.jpg

Dix années de chroniques, ce sont 1500 articles rédigés, autant de livres lus, dans des registres aussi variés que les romans adultes, les livres pour enfants, les biographies, témoignages, essais, livres d’art, bandes dessinées et ouvrages de développement personnel. Ce sont aussi des dizaines de prix littéraires, d‘interviews. Et de très belles rencontres humaines.

Si parfois le temps me manque, la motivation ne fait jamais défaut. Et quand je vous vois si nombreux à me suivre au quotidien sur ce blog, je me sens une énergie à déplacer des menhirs (origines bretonnes obligent 😉).

Donc en route pour les onze ans du blog en juillet 2018! Et…merci d’être si fidèles! ❤

 

Ma sélection de livres pour vos vacances! (partie 2)

(Albin Michel)valise-livres-

Hier, je vous ai proposé quelques ouvrages à emporter sur la plage, à la montagne, à la campagne, partout. Partout où vous aurez le temps de vous poser pour lire. Puis je vous ai laissé après une première liste d’une dizaine de titres, afin que vous fassiez encore un peu de place entre le maillot et la petite robe à bretelles pour mes autres coups de coeur. C’est fait ? Alors glissez-y ceux-ci !

(En cliquant sur le titre, vous retrouverez la chronique dudit livre)

photo_lecture_plage_v2.jpg

De l’amour, possible ou impossible, naissant ou sur le déclin, mais de l’amour toujours. Avec la sensible et talentueuse Valérie Tong Cuong et son roman Par amour (JC Lattès) Avec cette fresque envoûtante qui nous mène du Havre sous l’Occupation à l’Algérie, Valérie Tong-Cuong trace les destinées héroïques de gens ordinaires, dont les vies secrètes nous invitent dans la grande Histoire. Magnifique.

Mais aussi la plume délicate et brillante de Catherine Locandro dans Pour que rien ne s’efface (EHO). Un requiem élégant, à la beauté cruelle, qui fixe magnifiquement le portrait d’une icône déchue du cinéma. Bouleversant!

L’amour peut être toxique parfois, c’est ce que nous montre  Violaine Bérot avec Nue, sous la lune (Buchet/Chastel) Un magnifique roman, poétique, d’une extrême justesse, vibrant de sensibilité, sur cette tragédie que réprésente le fait de devenir « personne ». Un thème aussi abordé brillamment par Valérie Gans dans Emprise (JC Lattès) . Une histoire d’amour, de soumission, de résilience, de sublimation de l’amitié, dans un monde qui s’évertue à dévaloriser les femmes. Ou quand l’amour vire au cauchemar.

livre-plage_0

L’amour ne rime pas forcément avec toujours. C’est ce que nous livre la chaleureuse et talentueuse Nina Bouraoui dans Beaux rivages (JC Lattès) Personne n’est protégé contre la fin d’un amour… Un roman d’une grande sensibilité et d’une infinie justesse.

L’amour, c’est aussi celui que porte une mère à son enfant à naître. Enorme coup de coeur avec Ce que j’appelle jaune, de Marie Simon (Léo Scheer) Avec ce livre,vous allez recevoir un uppercut en plein cœur, vivre un tsunami émotionnel. Ou quand l’enfant à naître entraîne la libération de la mère. Et deux êtres de venir au jour ensemble. Magnifique!

C’est aussi celui que l’on porte à sa grand-mère, à une femme merveilleuse comme le fut l’héroïne d’Alexia Stresi dans Looping Stock)Un premier roman absolument brillant sur le fabuleux destin d’une femme libre dans un monde qui ne l’est pas. Une héroïne que vous n’oublierez pas de sitôt!

Plus de place? Enlevez un pull (si, si, il fera chaud, je vous le garantis!) et libérez un peu d’espace pour ce roman qui procure un bien-être fou : 

Ce premier roman, fait partie de ces romans qui devraient être remboursés par la sécurité sociale tant ils font du bien : Fanny Gayral, Le début des haricots  (Albin Michel) Plus efficace qu’un psy, moins cher qu’une cure de détox, un premier roman salutaire de Fanny Gayral, jeune médecin, qui s’amuse de nos névroses… pour voir les choses du bon côté !

roman-vacance-ete

Allez, on prend un GRAND sac à main, style cabas, et on y case les quatre derniers titres de la liste!

La plume sensible de la non moins sensible et délicate Marie-Laure Bigand et son nouveau roman Derrière l’objectif (il était un bouquin) L’auteur nous invite à suivre les destins sentimentaux de plusieurs hommes et femmes d’aujourd’hui. Une galerie de portraits croisés aussi fragiles que sincères.

Un roman qui vous fera voyager en Inde sur les ailes de la plume de Anirban Bose avec La mort de Mitali Dotto (Mercure de France) Un roman au suspens haletant, particulièrement édifiant sur l’Inde d’aujourd’hui, avec ses disparités d’accès aux soins, son système de corruption, ses castes. Et une belle aventure humaine aussi.

Autre époque. Autre portrait fascinant. Dans un récit sans complaisance, librement inspiré du destin véritable de Stella Goldschlag, Laurent Sagalovitsch dresse le portrait d’une victime monstrueuse dévorée par une pulsion de vie inhumaine. Vera Kaplan de Laurent Sagalovitsch (Buchet Chastel)

At last but not least, le roman couronné à juste titre par de nombreux prix dont le Goncourt, Chanson douce de Leila Slimani (Gallimard) Un thriller glaçant d’une efficacité redoutable. Avec un style acéré, vif, Leila Slimani aborde les problèmes de notre époque, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture. Envoûtant.

La valise est à présent trop lourde à porter? Vous me maudissez? Quand vous serez sur la plage avec ces livres, vous penserez à moi avec indulgence. Le bonheur de leur lecture effacera les kilos qu’il aura fallu soulever 😉 

Bonnes vacances à vous! Et… bonnes lectures! ❤

Des-vacances-pour-la-santé-et-suggestion-lecture-pour-les-vacances.jpg