Ma sélection de livres pour vos vacances (2)

valise-livres-

Dans la partie 1, je vous ai proposé quelques ouvrages à emporter sur la plage, à la montagne, à la campagne, partout. Partout où vous aurez le temps de vous poser pour lire. Puis je vous ai laissé après une première liste d’une dizaine de titres, afin que vous fassiez encore un peu de place entre le maillot et la petite robe à bretelles pour mes autres coups de coeur. C’est fait ? Alors glissez-y ceux-ci ! ❤

(En cliquant sur le titre, vous retrouverez la chronique dudit livre)

photo_lecture_plage_v2.jpg

De l’amour, possible ou impossible, naissant ou sur le déclin, mais de l’amour toujours. Avec la sensible et talentueuse Valérie Tong Cuong et son roman Par amour (JC Lattès) Avec cette fresque envoûtante qui nous mène du Havre sous l’Occupation à l’Algérie, Valérie Tong-Cuong trace les destinées héroïques de gens ordinaires, dont les vies secrètes nous invitent dans la grande Histoire. Magnifique.

Mais aussi la plume délicate et brillante de Catherine Locandro dans Pour que rien ne s’efface (EHO). Un requiem élégant, à la beauté cruelle, qui fixe magnifiquement le portrait d’une icône déchue du cinéma. Bouleversant!

L’amour peut être toxique parfois, c’est ce que nous montre  Violaine Bérot avec Nue, sous la lune (Buchet/Chastel) Un magnifique roman, poétique, d’une extrême justesse, vibrant de sensibilité, sur cette tragédie que réprésente le fait de devenir « personne ». Un thème aussi abordé brillamment par Valérie Gans dans Emprise (JC Lattès) . Une histoire d’amour, de soumission, de résilience, de sublimation de l’amitié, dans un monde qui s’évertue à dévaloriser les femmes. Ou quand l’amour vire au cauchemar.

livre-plage_0

L’amour ne rime pas forcément avec toujours. C’est ce que nous livre la chaleureuse et talentueuse Nina Bouraoui dans Beaux rivages (JC Lattès) Personne n’est protégé contre la fin d’un amour… Un roman d’une grande sensibilité et d’une infinie justesse.

L’amour, c’est aussi celui que porte une mère à son enfant à naître. Enorme coup de coeur avec Ce que j’appelle jaune, de Marie Simon (Léo Scheer) Avec ce livre,vous allez recevoir un uppercut en plein cœur, vivre un tsunami émotionnel. Ou quand l’enfant à naître entraîne la libération de la mère. Et deux êtres de venir au jour ensemble. Magnifique!

C’est aussi celui que l’on porte à sa grand-mère, à une femme merveilleuse comme le fut l’héroïne d’Alexia Stresi dans Looping Stock)Un premier roman absolument brillant sur le fabuleux destin d’une femme libre dans un monde qui ne l’est pas. Une héroïne que vous n’oublierez pas de sitôt!

Plus de place? Enlevez un pull (si, si, il fera chaud, je vous le garantis!) et libérez un peu d’espace pour ce roman qui procure un bien-être fou : 

Ce premier roman, fait partie de ces romans qui devraient être remboursés par la sécurité sociale tant ils font du bien : Fanny Gayral, Le début des haricots  (Albin Michel) Plus efficace qu’un psy, moins cher qu’une cure de détox, un premier roman salutaire de Fanny Gayral, jeune médecin, qui s’amuse de nos névroses… pour voir les choses du bon côté !

roman-vacance-ete

Allez, on prend un GRAND sac à main, style cabas, et on y case les quatre derniers titres de la liste!

La plume sensible de la non moins sensible et délicate Marie-Laure Bigand et son nouveau roman Derrière l’objectif (il était un bouquin) L’auteur nous invite à suivre les destins sentimentaux de plusieurs hommes et femmes d’aujourd’hui. Une galerie de portraits croisés aussi fragiles que sincères.

Un roman qui vous fera voyager en Inde sur les ailes de la plume de Anirban Bose avec La mort de Mitali Dotto (Mercure de France) Un roman au suspens haletant, particulièrement édifiant sur l’Inde d’aujourd’hui, avec ses disparités d’accès aux soins, son système de corruption, ses castes. Et une belle aventure humaine aussi.

Autre époque. Autre portrait fascinant. Dans un récit sans complaisance, librement inspiré du destin véritable de Stella Goldschlag, Laurent Sagalovitsch dresse le portrait d’une victime monstrueuse dévorée par une pulsion de vie inhumaine. Vera Kaplan de Laurent Sagalovitsch (Buchet Chastel)

At last but not least, le roman couronné à juste titre par de nombreux prix dont le Goncourt, Chanson douce de Leila Slimani (Gallimard) Un thriller glaçant d’une efficacité redoutable. Avec un style acéré, vif, Leila Slimani aborde les problèmes de notre époque, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture. Envoûtant.

La valise est à présent trop lourde à porter? Vous me maudissez? Quand vous serez sur la plage avec ces livres, vous penserez à moi avec indulgence. Le bonheur de leur lecture effacera les kilos qu’il aura fallu soulever 😉 

Bonnes vacances à vous! Et… bonnes lectures! ❤

Des-vacances-pour-la-santé-et-suggestion-lecture-pour-les-vacances.jpg

 

Ma sélection de livres pour vos vacances (1)

Bientôt les vacances, le soleil, la plage et…la lecture ! Seulement voilà : vous avez eu une année chargée et n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité littéraire. Alors glisser des livres dans la valise, oui, mais lesquels ? Il en est paru des centaines ! C’est pour répondre à cette question que je vous ai préparé cette petite liste de coups de cœur dans des registres très divers. En cliquant sur le titre, vous retrouverez la chronique dudit livre. Elle n’est pas belle la vie ? 😉

Si vous devez voyager léger et n’emporter qu’un seul livre avec vous, alors prenez Coeur naufrage, de Delphine Bertholon (JC Lattès).  Mon coup de ❤  absolu cette année. Un roman lumineux, brillant, bouleversant. Un bijou d’émotion dans un écrin de talent.

Envie de grands frissons ? Alors plongez-vous dans le nouveau roman de René Manzor, Dans les brumes du mal (Calmann Lévy) : la justesse des situations, des émotions, le caractère très visuel de l’écriture, l’humanité des personnages et l’intimité créée avec eux, rendent cette enquête extraordinairement vivante. Un polar dense, fascinant, brillant.

De la tendresse à foison ? Vous en recevrez des tonnes à la lecture de Nuits blanches et gros câlins de Matteo Bussola (Kéro). De sa plume vive et tendre, Matteo Bussola dessine un portrait bariolé et irrésistible du bonheur et de la poésie d’être père. Un bijou!

Livres_d_ete

Les vacances sont le moment idéal pour réfléchir à une autre façon d’envisager sa vie.  Je vous  ai retenu deux ouvrages : Avoir la vie de ses rêves, de Arnaud Gérard (Eyrolles) et Tu verras les âmes se retrouvent toujours quelque part, Sabrina Philippe (Eyrolles). Réussir aussi bien sa vie professionnelle que personnelle, qui n’en a pas rêvé ? Arnaud Gérard, coach de groupes, animateur d’ateliers et de séminaires basés sur la Transformation personnelle, vous propose non plus seulement de le rêver, mais de le concrétiser. Un ouvrage passionnant et édifiant. Quant à Sabrina Philippe, elle offre au lecteur des clés pour appréhender différemment l’amour, ouvrir son regard, éveiller son esprit. Libre à chacun ensuite, fort de cette expérience partagée, de trouver sa propre mission de vie.

Désir de vibrer au diapason de témoignages et récits viscéralement humains ?  Alors lisez le nouveau livre de Claire Gallois, Et si tu n’existais pas (Stock)). Un hymne à l’amour d’une déchirante beauté de l’auteur à sa maman de cœur. Un récit qui fait frissonner l’âme. Enchaînez avec Nos 14 novembre, d’Aurélie Sylvestre (JC Lattès). Un témoignage bouleversant, rédigé avec une sensibilité à fleur de plume, sur le combat d’une femme et mère pour rester debout, envers et contre tout, pour continuer à voir la beauté du monde malgré l’horreur. Aurélie Sylvestre a en effet perdu son mari dans l’attentat du Bataclan. Et n’oubliez pas de faire une place aussi pour Calais mon amour, de Béatrice Huret (Kéro). Par amour, elle va abandonner ses préjugés, déplacer des montagnes, s’opposer à des lois absurdes, venir en aide à un réfugié. Il va lui apprendre le courage et la dignité. Calais mon amour est un hymne à la tolérance, un témoignage bouleversant, un livre universel.

Happy kid playing with toy sailing boat indoors. Travel and adventure concept

Et les enfants dans tout ça ? Rassurez-vous, j’ai aussi pensé à eux ! Ils adoreront (et vous aussi s’ils consentent à vous le prêter 😉) 1749 Miles, de Fabienne Blanchut (Des plaines en vallées) Un roman pour adolescents d’une tendresse infinie, au suspens haletant, qui se dévore d’une traite. Des héros que l’on n’oublie pas de sitôt. Envie d’évasion, d’emmener vos chères têtes blondes voir ce qui se passe ailleurs ? Vous pourrez voyager depuis votre serviette de bain grâce à la superbe collection Les chemins de l’école (Nathan) . Aux quatre coins du monde, 4 enfants ont en commun de vivre une aventure chaque matin en allant à l’école : Carlos en Argentine, Jackson au Kenya, Samuel en Inde, Zahira au Maroc. Et les éditions Nathan, dans des livres magnifiquement illustrés, vous proposent de suivre leur quotidien.

Literature lover on a vacation

Parentalité positive : mes peurs, amies ou ennemies? (Nathan jeunesse)

9782092572092

Mes peurs, amies ou ennemies? Isabelle Filliozat

Illustrations Fred Benaglia

Editions Nathan, collection Les cahiers Filliozat, juin 2017.

Pour les enfants de 5 à 10 ans.

Psychologue clinicienne et psychothérapeute, Isabelle Filliozat est l’auteur de plusieurs best-sellers, dont L’intelligence du cœur, Au cœur des émotions de l’enfant et J’ai tout essayé. Elle prône une parentalité résolument positive, orientée vers l’éviction de tout ce qui fait peur ou honte à l’enfant. Il s’agit d’observer, de comprendre, d’être dans l’empathie et de donner à l’enfant des consignes positives plutôt que des interdits. Mais aussi de valoriser les bons comportements.

Grâce à des méthodes innovantes de prévention et de résolution des conflits sans violence, dans le respect de l’enfant, il est possible à ce dernier de développer son potentiel, ses compétences, de s’adapter aux nouvelles situation et de s’ouvrir aux autres.

Sous la forme de jeux, de coloriages, de collages, de dessins, ce livre se propose d’aider votre enfant à apprivoiser ses peurs utiles et à surmonter ses craintes inutiles. Car toutes les peurs ne sont pas à bannir, certaines sont au contraire très utiles car elles nous protègent. D’autres sont nos ennemies.

Ce cahier est excellemment conçu. Avec des jeux, des dessins, il permet, de façon très claire pour l’enfant, d’identifier les situations anxiogènes, de mettre des mots sur ce qu’il appréhende. Et de trouver comment dépasser cela sans devenir agressif, grâce à de petites astuces simples et réconfortantes. En fin d’ouvrage, un cahier à destination des parents leur expliquera comment réagir face aux peurs de leur enfant, ce qu’il faut faire ou éviter. L’occasion de balayer quelques idées reçues.

Une méthode douce, pédagogique, qui aidera autant les enfants que leurs parents. Un excellent ouvrage à ne pas manquer!