La manipulation au quotidien, Christophe Carré (Eyrolles) : édifiant!

19665647_1673330489361528_7925459346724598880_n

La manipulation au quotidien, Christophe Carré

Editions Eyrolles, février 2017

266 P. ; 18€ 

Pourquoi se laisse-ton manipuler ? Qui sont les gens qui manipulent ? Quelles sont leurs façons d’agir ? Comment ne plus entrer dans leur jeu et éviter d’être soi-même manipulable ? Les pratiques manipulatoires sont-elles contestables ?

La littérature sur la manipulation, sur la perversion narcissique n’a jamais été aussi florissante que ces dernières années. Pas un magazine qui n’y consacre pas un dossier. Pas un rayon de psychologie ou de développement personnel en librairie qui n’ait pas ses ouvrages sur ledit sujet.

Alors pourquoi venir vous présenter un énième livre sur le sujet ? Pour deux raisons. La première, c’est que Christophe Carré ouvre le champ à bien d’autres types de manipulation que celle, destructrice et dangereuse, de la perversion. La manipulation est en effet victime d’une erreur métonymique : on la confond bien souvent, de façon abusive, avec l’une de ses facettes, à savoir la manipulation destructrice. Une vision très réductrice. Car la manipulation a bien des visages :

  • La manipulation par ignorance : il s’agit d’obtenir maladroitement quelque chose de l’autre
  • La manipulation intéressée : dans le cas de la recherche d’un bénéfice personnel
  • La manipulation pour détruire : a pour but de dévaloriser, humilier et détruire la victime
  • La manipulation bienveillante : lorsqu’il s’agit d’aider, éduquer, écouter, guider.

 

C’est ainsi que nous en venons à la deuxième raison de lire cet ouvrage : le regard novateur de l’auteur. Non seulement la manipulation revêt divers visages, n’est pas à diaboliser systématiquement, mais elle n’est pas que le fait d’individus malveillants et/ou isolés. L’auteur balaie la dichotomie fréquemment rencontrée avec d’un côté les pauvres victimes, et de l’autre, les manipulateurs. « Manipulateurs, nous le sommes tous, à des degrés divers, et il n’y a là que de très humain. (…) La manipulation fait partie du jeu social et, quand elle n’est pas destructrice – ce qui est somme toute assez rare – elle est souvent, de loin, préférable à la contrainte, à la violence ou aux cris ». Quand vous promettez une récompense à votre enfant s’il range sa chambre, n’est-on pas dans la manipulation?

Avec des exemples très parlants, des tests et exercices, ce livre complet vous offre à la fois un ensemble théorique et pratique pour contrecarrer les manipulations nocives et stimuler les manipulations bienveillantes. Ou pour reprendre le sous-titre du livre : la manipulation au quotidien, la repérer, la déjouer et en faire bon usage !

 

Publicités