Prix Gulli du Roman 2017 : Nos coeurs tordus (Bayard jeunesse)

Cinq livres étaient en lice ce jeudi 28 septembre, pour cette 6ème édition du Prix Gulli du Roman au Procope. Et la lauréate est… Séverine Vidal!

Jury et laureate Prix Gulli du roman 2017_copy JeromePrebois

 

La chaine Gulli, 1ère chaine jeunesse française, a créé en 2012 le Prix Gulli du Roman. Un prix littéraire qui distingue un ouvrage destiné aux 8-12 ans, avec la volonté de promouvoir la lecture et les livres pour les  enfants.

Le jury du Prix Gulli du Roman 2017, présidé par Michèle Reiser, avec Joann Sfar comme parrain cette année, a choisi de distinguer « Nos cœurs tordus » édité par Bayard jeunesse, dont les auteurs sont Séverine Vidal et Manu Causse.

PGDR2017_NosCoeursTordus_BayardJeunesse

Le livre : 

« Lou pose sa tête sur le mur. Lou range une mèche de cheveux derrière son oreille. Lou se ronge un peu les ongles. Lou sourit et c’est déjà pas mal.
– Tu lui as dit quoi, à Flachard ?
– Je lui ai dit qu’il y a mille raisons d’aimer ou de respecter les handicapés, mais sûrement pas parce qu’ils le sont.
Lou me regarde et comprend que le handicap, c’est mon domaine. Elle regarde Monique. C’est ma canne des bons jours, la jaune fluo à rayures.
Lou me dit, comme pour éviter le grand silence gêné :
– J’aime bien ta canne, c’est un peu la classe. »
Vladimir, dit Vlad, a les genoux qui se cognent et les mouvements désordonnés d’un pantin désarticulé… Handicapé de naissance, il est passionné de cinéma, drôle, sensible, généreux et n’a pas la langue dans sa poche.
Lou est séduite… et Vlad tombe amoureux. Mais Lou sort avec Morgan…

Les auteurs : 

PGDR2017_SeverineVidal_laureate_copy Jerome Prebois

Les auteurs : 

Séverine Vidal est née en 1969. Après des études de lettres, elle devient professeur des écoles. Depuis la rentrée 2011, elle se consacre à l’écriture à plein temps. Son premier livre jeunesse est paru en 2010 chez Talents Hauts. Elle écrit des romans pour adolescents (Le Rouergue, Grasset, Oskar), des BD, des albums (Sarbacane, Frimousse) et des textes pour la presse.
Manu Causse est un écrivain aveyronnais qui vit à Toulouse. Il est l’auteur de nouvelles, de pièces de théâtre, mais aussi de romans.

 

Publicités

Grand Prix du Roman de l’Académie française : première sélection

IMG_5511IMG_5512

La commission du Grand prix du roman de l’Académie française a dévoilé une première liste de neuf titres.

Les académiciens ont délibéré, jeudi 28 septembre, et dévoilé la première sélection du Grand prix du roman de l’Académie française 2017. Parmi les neuf romans sélectionnés, on retrouve de nombreux livres déjà en lice pour un ou plusieurs grands prix d’automne comme Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable ou L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion). Mais il y a aussi des surprises comme le dernier roman de Julie Wolkenstein (Les vacances, P.O.L), très remarqué en librairie à la rentrée, ou l’énorme volume de Michel Le Bris, Kong (Grasset) et ses 937 pages.

Une deuxième sélection sera communiquée le 12 octobre, en vue de l’attribution du Grand prix du roman, qui sera décerné le jeudi 26 octobre.

L’an dernier, Adelaïde de Clermont-Tonnerre avait été distinguée pour Le dernier des nôtres, paru chez Grasset.

Les neuf romans :

Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (L’Iconoclaste)
Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser)
Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard)
Le Déjeuner des barricades de Pauline Dreyfus (Grasset)
Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard)
Kong de Michel Le Bris (Grasset)
Légende d’un dormeur éveillé, de Gaëlle Nohant (Héloïse d’Ormesson)
Les Vacances, de Julie Wolkenstein (P.O.L)
L’Art de perdre, d’Alice Zeniter (Flammarion).

Source Livres Hebdo du 28/09/17