Douze hommes en colère au Théâtre Hébertot : à voir absolument!

vz-885d7574-ea48-4024-9112-b3b86a0b9750

Douze hommes en colère au théâtre Hébertot jusqu’au 8 janvier 2018

Une pièce de Reginald Rose

Adaptation française Francis Lombrail

Mise en scène Charles Tordjman

Avec Jeoffrey Bourdenet – Antoine Courtray – Philippe Crubezy
Olivier Cruveiller – Adel Djemaï – Christian Drillaud
Claude Guedj – Roch Leibovici – Pierre Alain Leleu
Francis Lombrail – Pascal Ternisien – Bruno Wolkowitch

12-HOMMES-11-1024x681

Le synopsis :

Suite aux témoignages accablants de deux voisins, un jeune homme noir d’origine modeste est accusé d’avoir poignardé son père. Et risque la peine de mort. Sa vie est entre les mains de douze jurés, lesquels se réunissent pour délibérer et voter. Onze le désignent coupable, tandis qu’un seul homme plaide son innocence, perclus de doutes quant aux témoignages et à l’analyse des faits. Comme la décision doit être prise à l’unanimité, ce dernier entreprend de rallier un à un les autres jurés à sa cause.

 

12-HOMMES-1-1024x616

L’adaptation de Francis Lombrail au théâtre Hébertot :  

Ce huis-clos fascinant, écrit par Réginald Rose en 1953, est indiciblement moderne. Il interroge sur la présomption d’innocence, l’influence de notre histoire personnelle sur notre jugement, la promptitude à juger sur les apparences, quitte à condamner à mort un innocent. Adapté par Francis Lombrail et mis en scène par Charles Tordjman, ce chef d’œuvre est revisité de façon extrêmement brillante au théâtre Hébertot jusqu’au 30 décembre.

12-HOMMES-7-1024x680

Mon avis sur la pièce :

Aucun temps mort dans cette pièce interprétée par douze talentueux auteurs. Chacun campe excellemment bien son personnage, convaincu et convaincant. La tension est permanente, les rebondissements incessants. L’intelligence d’un seul homme démontant un à un les chefs d’accusation, ébranlant les certitudes des autres jurés et de la salle, laisse le spectateur médusé. A chaque vote naissent des interrogations sur le verdict :  acquittement ou chaise électrique ? Chacun retient son souffle, évolue dans son jugement sous l’éclairage des nouveaux argumentaires. Jusqu’au verdict final.

Une pièce à voir absolument, adolescents comme adultes, si vous habitez Paris ou passez par la capitale !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s