L’art de Naoki Urasawa : une exposition exceptionnelle au Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême

Une magnifique exposition est consacrée à Naoki Urasawa, maître incontestable du manga de genre pour adultes, dans le cadre du Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême du 25 au 28 janvier 2018.

BF53C515-E289-4912-832F-DEF94227DF6D

Une exposition d’envergure consacrée à l’œuvre du célèbre et talentueux mandaka, Naoki Urasawa, propose de découvrir de nombreuses planches originales, son travail depuis ses premières esquisses à l’école où il caricaturait ses professeurs, jusqu’aux œuvres à succès qu’on lui connaît aujourd’hui (les séries 20th Century Boys, Monster, Pluto, Master Keaton ou plus récemment Billy Bat).

Au fil des planches, on retrouve ses thèmes de prédilection : l’obsession d’un mal sans visage et sans nom, le dialogue entre l’Orient et l’Occident ou encore la crainte des résurgences de dictatures sanguinaires…

Animé par le désir que ses mangas soient accessibles à tous, orientaux comme occidentaux, le mandaka a su conquérir le monde entier, avec plus de cent millions d’exemplaires vendus dans toutes les langues, grâce à la tension permanente de ses histoires, à la narration cinématographique très travaillée de ses thrillers, mais grâce aussi à sa galerie de personnages aux visages incroyablement expressifs.

Si vous êtes à Angoulême ce week-end, ruez-vous sur cette exposition, qui se tient jusqu’à ce dimanche 28 janvier. Et pour ceux qui, contrairement à moi, n’ont pas eu la chance d’aller à cette exposition, une séance de « rattrapage » est prévue : en effet, cette exposition, L’art de Naoki Urasawa, fera une escale à Paris du 13 février au 31 mars 2018.