Cache-cache feutrine, une nouvelle collection géniale pour tout-petits chez Nathan !

3FB83413-7E8B-4DE3-8F82-17A0F9961D2E

Cache-cache feutrine, la nouvelle collection pour les tout-petits

Illustrations Y. H. Huang

Editions Nathan, janvier 2018

Les éditions Nathan lancent en ce début d’année une collection qui va ravir les tout-petits : la collection cache-cache feutrine. Comme l’indique son nom, cette collection propose aux bébés de jouer à cache-cache et de découvrir sur chaque page ce qui se dissimule derrière la feutrine colorée.

Le jeu du coucou est le premier jeu de cachette que vous pouvez partager avec votre enfant, que ce soit en dissimulant votre visage derrière vos mains ou en cachant un objet derrière un coussin, ce qui ne manque pas de déclencher ses rires. Ces livres très colorés aux illustrations tendres et craquantes, proposent une version novatrice de ce jeu : le bébé observe ce qui se passe quand on soulève la feutrine et réalise au fur et à mesure que, même caché, même s’il ne le voit plus, l’objet demeure là. Il apprend ainsi à mieux gérer la séparation, à prendre confiance dans le retour des êtres et des choses. Il développe par ailleurs son sens de l’observation et de la motricité fine.

Et Nathan a pensé à tout : les pages au cartonnage très épais, de même que les morceaux de feutrine, sont conçus pour très bien résister aux petites mains souvent rudes des tout-petits. Cette collection se décline en six histoires animalières, toutes plus tendres les unes que les autres. Un coup de cœur de cette rentrée 2018 !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s