Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Menegaux : à lire!

33693391_2015064188521488_2088877762684125184_n.jpg

Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Menegaux

Editions Grasset, mai 2018

Un roman coup de poing, rédigé de main de maître : est-il encore possible de rétablir la justice dans une société gouvernée par l’émotion, par l’information instantanée, où les réseaux sociaux et le tribunal de l’opinion publique se substituent à la justice ? Une plongée en apnée dans le monde de l’injustice.

Pourquoi le lire?

  • une réflexion brillamment menée sur notre société de désinformation, où tout et n’importe quoi circule sans vérification aucune
  • une écriture magnifique, portée par une tension croissante

Cette journée promet d’être importante pour Gustavo. Et pour cause, c’est aujourd’hui qu’il va devoir justifier de sa récente promotion en tant que directeur financier, en emportant l’adhésion de la direction sur son projet d’investissement de 700 millions d’euros. Le combat d’une carrière pour lui, l’immigré argentin. La dernière marche vers la réussite absolue.

Mais c’est un autre combat qui l’attend, une marche vers l’échafaud qui se profile, quand les policiers débarquent chez lui au petit matin, mettent la maison à sac, devant sa femme et ses enfants effrayés. Non ce n’est pas un cauchemar, il ne dort pas. C’est pire : une réalité cauchemardesque. Et de se voir signifier qu’il est en état d’arrestation pour tentative d’enlèvement de mineure et homicide volontaire.

Le commandant Defils jubile. Trois ans qu’il enquête sur cette affaire. Trois ans qu’il promet à la fillette orpheline de trouver l’assassin de son père. Plus que quelques mois avant qu’il ne soit en retraite. Plus que quelques mois pour trouver l’assassin et tenir sa promesse.

Mais que pèseront les faits disculpant Gustavo, face à la vindicte populaire ? Qui rendra justice : l’opinion publique sur la tribune des réseaux sociaux ou le tribunal ?

Dans ce roman d’une brûlante actualité, Mathieu Menegaux nous interroge sur les dérives de la société, sur les pouvoirs, y compris celui de détruire la vie d’innocents, qu’elle s’arroge, cachée derrière son écran. Les hypothèses deviennent des certitudes, les suspects des assassins, les hommes des juges tout puissants. L’information est devenue une désinformation, déformée, remaniée, diffusée sans jamais être vérifiée. A méditer.

L’écriture de Mathieu Menegaux entraine le lecteur dans un courant d’une force inouïe, qui tel un torrent le secoue, le fait trembler, espérer une rive bienveillante, une issue heureuse au sec sur la berge, puis lui fait boire la tasse dans de nouveaux tourbillons. Impossible de résister à la puissance des mots, des émotions et des images qui se dessinent au fil des pages. Impossible de ne pas s’attacher aux personnages. Une lecture en apnée. Un livre brillant.

Publicités

2 commentaires sur “Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Menegaux : à lire!

Répondre à mesechappeeslivresques Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s