Prix SNCF du Polar 2018 : les lauréats

 

C’était ce lundi 18 juin au studio  104 de la maison de la radio à Paris, la cérémonie de remise du Prix SNCF du Polar en présence de Mathias Vicherat, Directeur Général Adjoint du groupe SNCF. Une cérémonie suivie d’un concert donné par le Traffic Quintet – composé de musiciens de l’Orchestre national de France – qui a interprété des musiques de films sur des thèmes polar. 

  • L’origine du Prix SNCF du Polar :

Petits et grands trajets se font souvent en compagnie d’un livre. Un constat qui a fait naître un nouveau prix littéraire, le Prix SNCF du Polar, en 2000. Lecture dans le train, dans les gares grâce aux points de vente de livres, mais aussi partenariat entre la SNCF et plusieurs festivals du livre dont le célèbre Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême.

  • Un prix littéraire décerné à 100% par les lecteurs, c’est à dire par le public

Ainsi, cette année, ce sont plus de 44 000 participants qui ont donné leur vote pour le Prix Polar SNCF.

  • Trois catégories pour le Prix SNCF du Polar

Trois catégories sont retenues pour ce prix : la catégorie roman, la catégorie bande dessinée et la catégorie court-métrage.

f35b00f0-41a2-4798-812a-8b4202ca1c7f.jpg

  • Les lauréats du Prix SNCF du Polar 2018 :

Max de Radiguès pour sa bande dessinée Bâtard, parue chez Casterman. Un prix remis par Benoît Peeters, en présence de Mathias Vicherat, Directeur Général Adjoint du groupe SNCF.

img_3073

Daniel Brunet et Nicolas Douste pour leur court-métrage Speed dating, produit par AS&M Prod. un prix remis par Julie Gayet.

 

Victor del Arbol vainqueur du Prix SNCF du polar pour son roman : Toutes les vagues de l’océan aux éditions Actes sud.

img_3072

 

0609a789-516e-451e-89b9-e6898a48cd79

Interview : la playlist de Mathieu Menegaux

Chaque semaine, un auteur nous livre les musiques de sa playlist, celles qui ont accompagné ses heures d’écriture, celles qui ont nourri son livre, celles qui l’ont inspiré, celles qui ensoleillent sa journée. Aujourd’hui, c’est au tour de Mathieu Menegaux.

 

Il y a peu, je vous ai parlé du roman extrêmement brillant de Mathieu Menegaux, Est-ce ainsi que les hommes jugent?, paru aux éditions Grasset. Un roman coup de poing, rédigé de main de maître : est-il encore possible de rétablir la justice dans une société gouvernée par l’émotion, par l’information instantanée, où les réseaux sociaux et le tribunal de l’opinion publique se substituent à la justice ? Une plongée en apnée dans le monde de l’injustice.

Retrouvez la chronique de ce coup de coeur ici : Est-ce ainsi que les hommes jugent?

La playlist de Mathieu Menegaux : 

  • La musique qui vous accompagne au quotidien : 

La musique qui m’accompagne en ce moment est Song for you, de Rhye.

 

  • La musique qui accompagne vos heures d’écriture : 

La musique idéale pour écrire (et qui m’accompagne chaque fois que j’écris) est le concerto pour piano et orchestre de Mozart, interprété par la pianiste Mitzuko Uchida.

  • La musique qui  symbolise votre dernier roman : 

La musique qui pourrait illustrer mon dernier roman, Est-ce ainsi que les hommes jugent ?, est cette chanson de Philippe Léotard : Est-ce ainsi que les hommes vivent?

 

 

… La semaine prochaine, nous avons rendez-vous avec la playlist de Julien Sandrel ! D’ici là, bonne semaine en musique!

notes-musicales-584412