De battre la chamade, Sophie Tal Men (Albin Michel)

1A4D96CF-A371-4828-B398-0BC22BEE85DB

De battre la chamade, Sophie Tal men

Editions Albin Michel, mai 2018

On retrouve l’énergie et la fraîcheur de l’auteur « Des yeux couleur de pluie  » et « Entre mes doigts coule le sable », dans ce roman du quotidien mouvementé de Marie-Lou et Matthieu, tous deux internes à l’hôpital. Un chassé-croisé amoureux et un portrait sans fard du monde hospitalier.

Dans ce troisième roman de Sophie Tal Men, on retrouve Marie-Lou et Matthieu, internes en médecine. Pas simple, pour Marie-Lou, de gérer l’absence de Matthieu, parti sur les traces de son père à la Réunion. Un père qui a brusquement fui son cabinet de médecin trois ans plus tôt, sans laisser d’explications. Du moins, c’est la version qu’a donnée Brigitte à son fils Matthieu. Pour en avoir le cœur net, Matthieu a décidé de se rendre sur place et de provoquer un face-à-face. Son père lui fournira-t-il des réponses ? Restera-t-il isolé sur son rocher ou reviendra-t-il auprès des siens ? Il n’y a qu’un seul moyen de le savoir…

Restée en Bretagne poursuivre son internat, Marie-Lou doit gérer les aléas quotidiens du service de neurologie du docteur Breton à l’hôpital de Quimper. Sa chance est d’être tombée avec ce professionnel viscéralement humain, attaché à ses patients, qui fait passer leur bien-être avant les impératifs de rentabilité du service. Un homme qui donne toutes ses lettres de noblesse à la médecine.

Marie-Lou va devoir jongler entre les aléas propres à tout service de médecine hospitalière et ceux, moins communs, de sa relation en montagnes russes avec Matthieu. Ce séducteur semble jouer au chat et à la souris, souffler chaud et froid. Quel diagnostic poser sur ses sentiments : amour ou passade ? Le futur médecin Marie-Lou ne sait plus où donner du cœur.

Publicités