Citation du jour

« Et prenant un vieux livre, elle l’ouvrit au hasard et lut :

Cessez vos promesses. Cessez vos pompeux serments,
Cessez d’être vaniteux. Cessez de chercher la vaine gloire,
Cessez de haïr. Cessez de blasphémer, 
Cessez de faire le mal. Cessez d’être envieux,
Cessez la colère. Cessez toute débauche,
Cessez de mentir. Cessez de trahir,
Cessez de faire passer par votre langue la médisance.

Comme c’était étrange que quelqu’un ait pu exprimer ses propres désirs en — elle chercha la date — 1493 !
Puis elle lut les vers suivants :

Fuyez la fausseté. Fuyez la félonie,
Fuyez les frivoles flatteurs, les fâcheux enfiévrés,
Fuyez les affabulateurs et leurs fables effrénées,
Fuyez les faillis infidèles. Fuyez la fragile fortune,
Fuyez les affectueux fantasmes. Fuyez les fous,
Fuyez la forfaiture, sa frauduleuse félicité,
Fuyez les faux-semblants, les falsifications, les feintes.

Oui, elle avait fui tout cela. Tout sauf les affectueux fantasmes, ses trois vieux amis — plutôt de tendres fous, corrigea-t-elle en souriant. »

Vita Sackville-West, Toute passion abolie

 

mc3a9ditant-arbre-fi6212010.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s