Les quatre finalistes du Prix Goncourt 2018

IMG_5400

Ce mardi 30 octobre, le jury du Prix Goncourt a dévoilé le nom des quatre finalistes. Le prix sera décerné le 7 novembre.

Les quatre auteurs sélectionnés pour le Prix Goncourt 2018 sont : 

  • Frère d’âme de David Diop (Seuil)
  • Maîtres et esclaves de Paul Greveillac (Gallimard)
  • Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (Actes Sud)
  • L’hiver du mécontentement de Thomas B. Reverdy (Flammarion)

Le jury du Prix Goncourt :

Le jury est présidé par Bernard Pivot et se compose de Pierre Assouline, Tahar Ben Jelloun, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel, Paule Constant, Didier Decoin, Virginie Despentes, Patrick Rambaud et Eric-Emmanuel Schmitt.

Verdict le 7 novembre!

Publicités

La playlist d’Amélie Antoine

Chaque semaine, un auteur nous livre les musiques de sa playlist, celles qui ont accompagné ses heures d’écriture, celles qui ont nourri son livre, celles qui l’ont inspiré, celles qui ensoleillent sa journée. Aujourd’hui, c’est au tour d’Amélie Antoine !

Si vous êtes des fidèles de ce site, alors vous m’avez déjà entendue vous louer les romans d’Amélie Antoine. Qu’il s’agisse de Quand on n’a que l’humour en 2017 ou Les secrets en 2018, tous deux parus aux éditions Michel Lafon, force est de reconnaître l’analyse psychologique extrêmement fine des personnages, l’intimité que l’auteur sait d’emblée créer entre eux et le lecteur, la sensibilité à fleur de plume de l’auteur. Des personnages qui vous hantent longtemps après la lecture. Et, bonne nouvelle, le roman auto-édité d’Amélie Antoine, Sans elle, va connaître une nouvelle vie aux éditions Michel Lafon en novembre 2018!

Avec l’extrême gentillesse qui la caractérise, Amélie Antoine a accepté de nous livrer sa playlist.

La playlist d’Amélie Antoine : 

  • La musique qui vous accompagne en ce moment :

Femme à la mer de Hoshi, une chanson que j’écoute souvent en ce moment, parce qu’elle à la fois désespérée et entraînante… La preuve qu’on peut sombrer puis remonter à la surface…

  • La musique qui pourrait illustrer votre dernier roman ( Sans elle, à paraître aux éditions Michel Lafon en novembre 2018) :

Roll the bones de Shakey Graves, une chanson découverte par pur hasard et qui me fait penser à la fatalité qu’il y a dans mon roman Sans elle (et son pendant Avec elle, écrit par Solène Bakowski)…

  • La musique idéale pour écrire :

Enfin, pas de musique idéale pour écrire pour moi, car je suis incapable d’écrire la moindre ligne en musique… Sinon, je chante et je suis incapable de me concentrer 😉

Retrouvez ici, sur un simple clic, les chroniques que j’avais consacrées aux deux romans : Quand on n’a que l’humour et Les secrets

Bonne semaine en musique! 🙂

 

notes-musicales-584412.jpg