Un hosanna sans fin, Jean d’Ormesson (Editions Héloïse d’Ormesson)

img_7141

Un hosanna sans fin, Jean d’Ormesson

Editions Héloïse d’Ormesson, novembre 2018

Dernier manuscrit bleui à l’encre de ses mots, Un hosanna sans fin est un ouvrage lumineux, plein d’espoir et de finesse. D’humilité aussi. L’ultime livre du regretté Jean d’Ormesson.

Ce livre clôt une trilogie commencée avec « Comme un chant d’espérance » et suivie par « Guide des égarés ». Dans cet ouvrage, scindé en courts chapitres, rédigé dans un style épuré, percutant, Jean d’Ormesson tente de comprendre le sens de la vie : pourquoi naissons-nous ? Pourquoi mourrons-nous ? Que faisons-nous sur terre ? Que devenons-nous après la mort ? L’ordre de l’univers est-il le fruit du hasard ? Qu’en est-il de l’existence de Dieu ?

Avec humilité, il fait part de ses doutes, de son absence de réponses sur l’origine de la vie, sur la vie après la mort, ces térébrantes questions que ni la science ni la religion ne viennent résoudre. Sa pétillance, son chant d’espérance transparaissent dans chaque réflexion.

« Vivre est une occupation de tous les instants. Une expérience du plus vif intérêt. Une aventure unique. Le plus réussi des romans. Souvent un emmerdement. Trop souvent une souffrance. Parfois, pourquoi pas ? Une chance et une grâce. Toujours une surprise et un étonnement à qui il arrive de se changer en stupeur. »

« La vérité est que nous ne savons rien de notre destin dans ce monde et dans cette vie qui, songe ou réalité, nous paraissent l’évidence même. Nous ne savons ni d’où venons, ni pourquoi nous sommes là, ni surtout ce que nous allons devenir dans un avenir plus ou moins proche, mais en tout cas inéluctable ».

Un avenir très proche pour Jean d’Ormesson qui décèdera 48 heures après la fin de ce manuscrit. Mais dont les écrits, très longtemps, vont continuer à vivre, à briller dans le ciel littéraire. A l’image de ce hosanna sans fin.

Publicités