Vis ma vie avec un utérus, Emmanuelle Friedmann

vis-ma-vie-avec-un-uterus

Les femmes ont affaire à leur gynécologue tout au long de leur vie : choix de la contraception, grossesse, accouchement, ménopause, frottis, examen gynéco, nombreux sont les rendez-vous gynécologiques qui jalonnent son existence. Or ces rendez-vous chez le gynécologue ne se passent pas toujours bien, en témoigne le hastag Payetonutérus qui dénonce les violences obstétricales de la part des professionnels de la santé. Enquête et conseils d’Emmanuelle Friedmann, avec les illustrations de Marie Crayon.

Violences obstétricales : les violences faites aux femmes par les gynécologues

Emmanuelle Friedmann s’attaque à un sujet tabou : l’absence d’empathie et de philanthropie, de certains professionnels de santé, ici les gynécologues, envers les femmes venues en consultation. En effet, il semble aller de soi, de souhaiter que la visite chez le gynéco se passe pour le mieux. Or entre le désir et la réalité des consultations chez le gynéco, il y a parfois un grand fossé. Il y a 5 ans, une campagne lancée sur Internet, baptisée Payetonuterus, a permis de libérer la parole des femmes. Elle a révélé combien, pour nombre d’entre elles, la consultation gynéco avait été traumatisante : jugement blessant relatif à leur poids, leur âge, leur désir ou non désir d’enfant, leur orientation sexuelle, leur choix contraceptif. Or rien n’autorise les gynécologues à maltraiter les femmes sous prétexte de les soigner. Ni le manque de temps, ni la misogynie, ni leurs opinions personnelles. Rien.

Maltraitances faites aux femmes : les faire sortir de leur isolement

Entendons-nous bien, dans cet ouvrage, l’auteur ne fait pas le procès des gynécologues. Comme parmi tous les professionnels de santé, il y en a de très compétents, pédagogues, qui ne considèrent pas la femme devant eux juste comme un utérus, mais comme un être à part entière qu’il faut respecter, à qui il faut expliquer les actes gynécologiques, et dont ils n’ont pas à juger les choix (de vie, de couple, d’enfant, …). Mais il y a aussi les autres, les gynécologues qui se moquent d’elle, l’humilient, ne la respectent pas, ne l’écoutent pas, sont brusques dans les examens gynécos, et il est bon que les femmes confrontées à ces maltraitances gynécologiques sachent qu’elles ne sont pas seules. Et puissent témoigner.

« Il m’a demandé de me déshabiller et m’a regardée avec écœurement. C’était humiliant. Il m’a fait une échographie parce que j’avais de grosses douleurs au niveau des ovaires et il m’a appuyé sur le ventre comme un malade. J’ai hurlé et il m’a dit : « Ah, mais c’est ça ou je ne vois rien, avec toutes ces couches de graisse comment voulez-vous que je procède ? » Je me suis mise à pleurer sans savoir que répondre. »

Ce livre est donc un espace où les femmes victimes peuvent apporter leur témoignage et montrer aux autres victimes murées dans le silence, dans la honte, qu’elles ne sont pas seules.

Conseils pratiques avant un rendez-vous gynéco

Dans ce livre, les femmes trouveront d’autres expériences gynécologiques, mais aussi des conseils précieux pour vivre au mieux leur vie de femme. Cancers du col de l’utérus et cancer du sein, diverses méthodes de contraception à leur disposition, aspects législatifs, endométriose, IVG, PMA, sont quelques exemples des informations qui leur sont fournies dans ce livre. Un ouvrage complet, illustré avec humour par la talentueuse Marie Crayon, qui aidera les femmes à chaque âge de leur vie, dans leur parcours gynécologique.

 

Publicités