Citation du jour

Et pourtant, je me demande si tout cela n’est pas un malentendu – cette recherche du bonheur, cette crainte de la douleur… Si au lieu de la craindre et de la fuir, on pouvait…la traverser, la dépasser. Il y a quelque chose au delà d’elle. C’est le moi qui souffre. Et il y a un endroit où le moi… s’arrête. Je ne sais pas comment le dire. Mais je crois que la réalité- la vérité que je reconnais en souffrant et non pas dans e confort et le bonheur – que la réalité de la douleur n’est pas la douleur. Si on peut la dépasser. Si on peut l’endurer jusqu’au bout.

Ursula le Guin – Les dépossédés

organizational-courage