Glissez Olivier Adam dans votre poche !

La tête sous l'eau par Olivier Adam chez Pocket
©Karine Fléjo photographie

Les éditions Pocket publient en ce mois de janvier un nouvel opus d’Olivier Adam : La tête sous l’eau. Un roman qui se lit en apnée.

Déménagement Paris-Province : le bonheur…ou pas

Quand le couple décide de quitter Paris et de s’installer en bord de mer en Bretagne avec Léa et Antoine, leurs enfants, cela promet d’être le paradis. Du moins pour les parents, car les ados considèrent cela davantage comme un enfer, surtout Léa, leur fille aînée. Pour cette ado, quitter Paris, son amour, ses amis, pour une province où elle ne connait personne et où il n’y a pas grand-chose à faire en dehors de l’été, c’est tout sauf un choix.

Mais l’enfer va au final les concerner tous.

Peu de temps après leur arrivée, Léa disparaît brusquement lors d’un concert avec son oncle. Ses proches sont submergés par les flots de l’angoisse, du chagrin et du doute : que lui est-il arrivé ? Chacun tente de garder la tête hors de l’eau, de ne pas sombrer dans le désespoir, tandis qu’ils sont secoués comme une barque en pleine tempête.

Quand après plusieurs mois de recherches, Léa est retrouvée saine et sauve, la famille pense que la tempête est derrière eux, qu’ils vont enfin pouvoir à nouveau surfer sur une mer glassy. Mais ils se trompent…

La tête sous l’eau : une lecture en apnée

Avec La tête sous l’eau, Olivier Adam surfe avec brio sur les remous qui secouent les victimes mais aussi leur entourage, lors d’un drame. L’analyse psychologique des personnages est si juste, que le lecteur est lui-même ballotté par les flots du doute, de la peur, mais aussi de l’incompréhension face au silence de la rescapée. Il faut à chacun du temps pour réapprivoiser les vagues de l’existence, pour se reconstruire plus fort, plus loin. Un roman d’une grande sensibilité, d’une écriture aussi fluide que l’eau, qui se lit en apnée.

Informations pratiques

Olivier Adam, La tête sous l’eau – Editions Pocket, janvier 2020 – 218 pages.

3 commentaires sur “Glissez Olivier Adam dans votre poche !

    • Sur ce site j’ai chroniqué le dernier roman Une partie de badminton. Un roman pour lequel je ne partage pas ton enthousiasme… Trop de digressions à mon sens, d’aller-retours Paris-St Malo, j’avais été déçue. Alors que j’ai beaucoup aimé la tête sous l’eau

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s