Le silence après nous, Sarah Masson

Le silence après nous, Sarah Masson

©Karine Fléjo photographie

Comment se reconstruire après un accident ? Un premier roman, bouleversant, lumineux, sur la reconstruction. Car malgré les épreuves, la vie et l’amour de la vie, demeurent plus forts que tout. Coup de ❤ !

Se reconstruire après un accident

Gabriel est l’aîné de la fratrie. Un grand frère discret, protecteur envers sa sœur Mona et son frère Antonin. Un garçon secret, un peu rebelle , qui se sent différent par rapport au reste de la fratrie et peine à trouver sa vraie place. D’où vient ce sentiment diffus qu’il est différent ?

Gabriel n’est pas vraiment intéressé par l’école. Il préfère les courses de voiture qu’il organise avec son copain Arthur le vendredi soir après les cours. Ce jour-là, Mona et Antonin sont montés dans la voiture de Gabriel pour participer à une nouvelle course. Une course de plus. La course de trop. Aucun n’en sortira indemne.  Comment chacun parviendra-t-il à retrouver le chemin de la vie après cette sortie de route ? Avec beaucoup de sensibilité, Sarah Masson nous fait entendre leur voix et suivre leur voie.

Magnifique.

Un roman choral bouleversant et lumineux

Surtout, ne vous laissez pas impressionner par la potentielle noirceur du sujet. En effet, et c’est là le tour de force de Sarah Masson, la romancière parvient à faire d’un sujet grave un roman lumineux et plein d’espoir. Non seulement elle évite avec brio l’écueil du pathos, ce qui était particulièrement difficile vu le sujet ici, mais elle nous montre qu’il est toujours possible de rebondir, plus fort, plus loin.

Quand la vie les frappe au sein de la fratrie, chacun réagit avec son propre tempérament, son propre vécu, sa propre vulnérabilité. Mais si tous empruntent des chemins différents, plus ou moins longs, plus ou moins sinueux, tous parviendront à regagner le chemin de l’espoir, à avancer, debout ou en fauteuil, à surmonter le deuil, l’absence, le handicap, la culpabilité, le regard des autres. A Force de volonté et de courage. A force de persévérance et d’amour.

C’est beau, indiciblement émouvant, juste dans l’expression des sentiments et des émotions. Un roman qui marque une empreinte très forte dans l’esprit du lecteur, y compris une fois la lecture terminée.

« Mona c’est organisée pour mener une vie normale, et ce faisant, elle a l’impression de transgresser une loi non écrite. Les imparfaits, il faut les plaindre et les aider, ils sont victimes par essence. Les gens se projettent en elle. Il n’aimeraient pas être à sa place, c’est ce qu’il se disent, à chaque fois. »

2 réflexions sur “ Le silence après nous, Sarah Masson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s