J’ai hâte d’être à demain, Sandrine Sénès

©Karine Fléjo photographie

Sandrine Sénès nous offre des tranches de vie savoureuses, pleines d’humour et d’émotion, sur un sujet qui nous concerne tous : le rapport amoureux. Et quand on est célibataire, ce sujet devient obsessionnel...

Envie d’aimer

C’est une célibataire d’aujourd’hui qui a une folle envie d’aimer. Seulement voilà, entre le bel inconnu dans le café pour lequel elle demeure transparente, le type qui ne parle que de lui, le poète envahissant, le gros rougeaud édenté avec ses lunettes réparées au scotch marron, le beau garagiste hélas trop timide, il ne reste guère que Babar le zonard alcoolique à lui scander des mots doux. Et la solitude comme compagne.

Où qu’elle aille, son regard est aimanté par les couples, jeunes, moins jeunes, par ces gens qui vivent un bonheur qui lui reste inaccessible. Pas comme sa copine Céline qui enchaine les flirts avec des princes charmants. Mais allez savoir, « il existe peut-être une caverne secrète dont elle a le code, qui, une fois ouverte, laisse entrevoir des hommes assis sur de grands fauteuils, attendant gentiment que Céline les libère » ?

Mais est-ce si grave le célibat?

« Je crois que je m’en fous pace que je me rends compte que je n’ai pas besoin d’un homme dans ma vie pour me sentir femme. »

Et en même temps…

« Il y a quand même des jours où je pense tout le contraire et où je serais prête à payer pour avoir le cœur qui bat, donner un peu de sens à ma vie, un peu de joie dans le merdier quotidien »

Un livre sensible et plein d’humour

Après « Je regarde passer les chauves », Sandrine Senès nous offre un deuxième livre composé d’une centaine de scènes du quotidien : « J’ai hâte d’être à demain ». Un livre sur le célibat, l’amour, la solitude, à une heure où un tiers des français, soit 18 millions de personnes, sont des âmes solitaires. Un livre qui se déguste comme un bonbon, acidulé parfois, sucré à d’autres moments, tendre au cœur toujours. Avec concision et beaucoup de justesse, elle croque des tranches de vie et évoque le quotidien d’une célibataire d’aujourd’hui cernée par les couples. Son regard aiguisé, son humour savoureux, son humanité, nous font vibrer au diapason d’un cœur de célibataire, entre tristesse, rire, soulagement, cynisme et tendresse.

A lire!

Informations pratiques

J’ai hâte d’être à demain, Sandrine Sénès – éditions de L’Iconoclaste, juin 2020 – 189 pages – 16€