Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver, Sonia Dagotor

Ceux qui s'aiment finissent toujours par se retrouver
©Karine Fléjo photographie

Une comédie rafraichissante et légère, parfaite pour accompagner vos vacances. Le portrait de trois générations de femmes face aux tourments de l’amour.

Secrets de famille

Ce sont trois générations de femmes. Liliane, la grand-mère peu expansive et très complice avec sa petite-fille. Catherine, sa fille, embarquée dans une vie routinière depuis 20 ans avec Patrice son mari. Et enfin, Justine, la petite -fille, une jeune femme au tempérament bien marqué dont les sentiments envers son petit-ami vacillent.

Lors du repas dominical, Justine a remarqué combien sa grand-mère parait soucieuse, quand bien-même elle le nie. Mais face à l’insistance de Justine, l’aïeule finit par capituler, à condition que Justine garde le secret.

Et de lui révéler que son défunt grand-père n’était pas l’amour de sa vie mais un choix par défaut. Avant lui, elle a aimé passionnément un autre homme, musicien, que ses parents n’auraient jamais accepté. Il se prénommait Charles. Mais après s’être rendu à une audition, il n’est jamais revenu. Or ces derniers temps, après des décennies sans nouvelles de lui, elle se surprend à le voir hanter ses rêves, ce qui la perturbe énormément. Justine décide alors illico d’entreprendre des recherches pour retrouver le fameux Charles ou ses descendants.

De son côté, Catherine est tiraillée. Le moins qu’on puisse dire est que Patrice ne la fait plus rêver, frémir, exulter. Par contre, dès qu’elle entrevoit son collègue Pierre, une colonie de papillons s’agite dans son ventre. Mais elle est mariée. Mais elle ne veut pas faire souffrir Patrice. Pourra-t-elle résister? D’autant que Pierre n’est pas insensible à son charme.

Trois femmes. Trois configurations amoureuses. Et si l’union faisait la force? Et si chacune pouvait apporter son aide aux autres pour débloquer la situation? Mais pour cela, il faut commencer par la base : communiquer et non tout garder pour soi.

Un roman feel-good

Les éditions du Cherche-midi publient deux titres de Sonia Dagotor cette année : Sortez-moi de là et Les gens qui s’aiment finissent toujours par se retrouver. Deux romans feel-good, pétillants, rafraichissants, avec des personnages au caractère bien tranché. Si vous cherchez une lecture légère pour l’été, pour vous divertir sans vous prendre la tête, tout en suivant les épopées de personnages attachants, ce roman est fait pour vous!

3 réflexions sur “Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver, Sonia Dagotor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s