Littérature jeunesse : Omoiyari, Marie-Alice Harel

omoiyari
©Karine Fléjo photographie

Un livre somptueusement illustré sur l’origine des contes, entre aphorismes et philosophie.

Comment naissent les contes

Au cœur des montagnes, dans le village imaginaire d' »Omoiyari »(qui signifie « compassion » en japonais), les contes ont trouvé un refuge hospitalier. Ils y naissent et grandissent, se perpétuent de génération en génération grâce à ceux qui les racontent. Mais d’où viennent-ils? La nuit, dans le village d’Omoiyari, d’éminents lettrés tentent de percer le mystère de leur origine. Nous entourent-ils naturellement, ne se faisant connaître qu’à ceux qui savent les écouter? Mystère.

Toujours est-il que les contes guident les humains, leur distillent des conseils, leur inspirent de la sagesse. Et se réinventent sans cesse.

Des illustrations nippones sublimes

Les éditions Cipango, éditeur pour la jeunesse, nous offrent avec Omoiyari, un livre illustré d’une grande beauté. Des estampes japonaises toutes plus magnifiques les unes que les autres accompagnent le texte, issues de divers artistes.

Je suis un peu plus sceptique en revanche, sur l’accessibilité du texte aux enfants, texte très philosophique.

Une jolie lecture, directement inspirée des traditions japonaises, sur la transmission des enseignements par les contes.

Informations pratiques

Omoiyari – D’où viennent les contes- Marie-Alice Harel- Editions Cipango, mai 2020 – 14€

2 réflexions sur “Littérature jeunesse : Omoiyari, Marie-Alice Harel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s