Le barrage, David Almond et Levi Pinfold

le barrage
©Karine Fléjo photographie

Un livre magnifique, tant par la splendeur des illustrations que par les émotions véhiculées par l’histoire. Une ode vibrante aux vertus de la musique.

Construction d’un barrage

La vallée a été désertée par les habitants. Ce lieu autrefois si joyeux, où les gens dansaient au rythme des violons et des cornemuses, va bientôt disparaitre, englouti par les flots. En effet, la construction du barrage est presque achevée et les villages ont été évacués.

Mais avant que l’eau n’envahisse tout, que les derniers vestiges et les dernières maisons debout ne soient noyés sous les flots, un père et sa fille viennent à l’aube rendre hommage en musique à ce lieu. Violon, chants, danse inondent chaque maison de la vallée grâce au touchant duo. En souvenir de ce qui n’est plus. En prévision du lac qui sera. Et de la musique qui, envers et contre tout, continuera de résonner, autour de soi et en soi.

Le pouvoir de la musique

Le barrage, de David Almond, somptueusement illustré par Levi Pinfold, est un ouvrage bouleversant. Un livre d’une grande sensibilité, sur la disparition d’un lieu de vie, la naissance d’un autre paysage et l’espoir, que l’on parvient à garder envers et contre tout, grâce à la musique. Ce duo père-fille, uni par l’amour qu’ls se portent et par la musique qui les transporte, est d’une déchirante beauté. Quant aux aquarelles de Levi Pinfold, elles sont si douces, si saisissantes, que l’on a envie de découper chaque page pour l’encadrer et en faire un tableau.

Encore un MAGNIFIQUE livre de cette géniale maison d’édition québécoise, les éditions d’Eux.

Informations pratiques

Le barrage, David Almond (texte) et Levi Pinfold (illustrations) – éditions d’Eux, avril 2020 – 32 pages – 16€