Des gens irréprochables, Zoe Whittall

Des gens irréprochables
Copyright photo Karine Fléjo

Séisme dans la ville d’Avalon : George Woodbury, enseignant respecté, est accusé d’agressions sexuelles envers certaines élèves. Comment soutenir son mari, son père, tout en envisageant sa possible culpabilité? Un roman passionnant.

Agressions sexuelles ou mensonges?

Dans la petite ville calme d’Avalon aux Etats-Unis, George Woodbury n’est pas juste un enseignant apprécié et respecté parmi les autres. Il est l’enseignant qui a désarmé un tueur à l’école il y a quelques années, l’empêchant ainsi de passer à l’acte. Un héros décoré de la médaille de la ville. Aussi, quand l’accusation pour comportement indécent sur trois élèves de 13 à 17 ans et tentative de viol sur une quatrième tombe, c’est la sidération. les médias se déchainent. La ville se divise. La famille, encline spontanément à le défendre, ne sait plus qui croire. Perdue.

Pour sa femme Joan, son fils Andrew et sa fille Saddie, c’est la douche glacée. Leur mari et père, cette personne si proche, si aimante et aimée, cet être qu’ils pensaient connaître mieux que personne, est-il en réalité un étranger, un autre? Connaît-on vraiment ses proches? S’agit-il de quelqu’un qui veut la peau de George et a monté ce scandale de toutes pièces? Comment envisager qu’on puisse s’être totalement trompé sur un proche, surmonter la trahison? L’amour résistera-t-il? Auraient-ils pu soupçonner la double vie de George, s’il s’avère coupable? N’ont-ils rien vu ou rien voulu voir?

Amour et trahison

Avec Des gens irréprochables, Zoe Whittall nous propulse au cœur d’une famille à un point de basculement de leur vie. Une famille ordinaire, aimante, laquelle pourrait être la vôtre, celle de vos voisins. Une famille à laquelle on n’avait jamais imaginé qu’il pût arriver un tel drame. Et c’est là le tour de force de la romancière : nous rendre ces gens familiers, proches, nous faire nous identifier à eux, ne faire plus qu’un avec leurs angoisses, leurs doutes, leur culpabilité, leurs douleurs, leurs questionnements. Dans ce page-turner, le lecteur se demande ce qu’il aurait fait en pareil cas : peut-on continuer à aimer aussi intensément un être, quand ce dernier se révèle potentiellement coupable d’agressions sexuelles? Le bénéfice du doute et l’amour l’emportent-t-ils sur le sentiment de trahison?

La tension narrative est permanente, à l’image de la tension extrême que subit la famille. Un roman intense, captivant, qui analyse brillamment le chaos d’une famille. A lire!

Informations pratiques

Des gens irréprochables, Zoé Whittall – éditions Eyrolles, octobre 2020 – 422 pages – 19,50€