Liv Maria, Julia Kerninon

Liv Maria Julia Kerninon

Le portrait magnifique d’une jeune femme prisonnière d’un coupable secret.

Un secret inavouable

Liv Maria grandit sur une île bretonne, entre une mère tenancière de bar et un père norvégien marin. Ses journées sont rythmées par les traversées en ferry pour aller à l’école sur le continent et les parties de pêche aux aurores avec ses oncles. Un jour pourtant, alors qu’elle est âgée de 17 ans, son quotidien bascule : un homme, nouveau venu sur l’île, l’agresse après qu’elle l’ait pris en auto-stop. La réaction de sa mère est immédiate et sans appel : elle l’envoie loin de tout, comme jeune fille au pair à Berlin, chez sa belle-sœur. Parachutée dans une ville et un pays dont elle ne connaît que peu la langue, sans amis, sans repères familiers, elle se lie à un professeur d’anglais d’origine irlandaise. Détails qui n’en sont pas : Fergus est marié et a l’âge de son père. Premiers émois, premiers corps à corps, premiers embrasements.

Un été berlinois dont le feu est soufflé par le retour de Fergus en Irlande, mais aussi et surtout par la disparition tragique de ses parents. Du jour au lendemain, Liv Maria se retrouve sans nouvelles de son amoureux et orpheline. Elle revient alors en Bretagne, pour reprendre en mains le bar de ses parents, pour entretenir leur souvenir. Mais sa place se révèle être ailleurs. Liv Maria a besoin de respirer, de prendre ses distances. De liberté. Tout en continuant d’attendre un signe de Fergus, étrangement et douloureusement silencieux à ses lettres. Cap sur l’Amérique latine première étape d’un périple qui la mènera en Irlande. Le pays de Fergus.

Son passé lui fera alors face.

Un magnifique destin de femme

Avec Liv Maria, Julia Kerninon nous offre un superbe destin de femme. Un personnage courageux, combattif, libre, prêt à tout pour préserver son bonheur, son couple, sa famille, de son coupable secret. Car le regard des autres est souvent sans appel. Plus tranchant qu’un sabre. Moralisateur. Or si son nouvel amour, le peère de ses enfants, découvrait son passé, il est possible que son couple n’y survive pas. Alors sa seule arme pour dépasser ce passé est le silence. Le verrouillage des aveux. Mais que sont devenues les lettres qu’elle écrivait à Fergus? Qui les a réceptionnées? Qui d’autre que le désormais défunt Fergus a eu vent de leur liaison? Liv Maria a le sentiment de progresser sur un chemin miné. Qu’un seul faux pas suffirait à faire exploser ce qu’elle tait. Et à déchiqueter sa famille.

Entre culpabilité, peur et questionnements, Liv Maria reste debout, insaisissable, libre aux yeux des autres et prisonnière silencieuse de son secret. C’est une histoire intense, fascinante et lumineuse, servie par une écriture fluide et addictive. Une femme qui marque sur l’esprit du lecteur une empreinte durable.

Informations pratiques

Liv Maria, Julia Kerninon – éditions de l’Iconoclaste, septembre 2020 – 271 pages – 19€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s